Partager ce site







SNJ Radio France : #EntendualaRedac : il mettra une Harley sur le cercueil de Johnny ? https://t.co/4JFrHy3TML
SNJ Radio France : Fiers d'être au service du Public, quoi qu'"ils" puissent dire de l'audiovisuel public... https://t.co/ea3az4thex https://t.co/tXQWrnvFa2
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Quand tu lis un papier qui te traite de « gras ». Un papier qui milite pour des licenciements de journalistes. #Figaro Ce b…
SNJ Radio France : @Frederic_Neveu @franceinfo @mathieu_gallet Etes-vous sur de vos informations ? Avez-vous entendu les brèves dans l… https://t.co/uRQcdwEg4v

Très large succès du SNJ aux élections DP - CE



MERCI, ET AU TRAVAIL !

Très large succès du SNJ aux élections DP - CE
Très forte et belle progression à Paris, raz de marée dans les locales...
Le SNJ remercie l’ensemble des journalistes pour la confiance qui lui est faite. Cette confiance nous oblige. Elle est lourde de sens, et nous conduira, dès aujourd’hui, à rechercher dans tous les domaines, la plus large union avec l’ensemble des syndicats.
A Paris, et pour les délégués du personnel, les résultats sont sans appel. Le score du SNJ, au sortir de la grève de 2004, avait été exceptionnel, et avait été expliqué par des circonstances exceptionnelles. Or il a de nouveau progressé, et de façon spectaculaire chez les suppléants (6 voix de plus et le deuxième suppléant était SNJ), dans un contexte de forte mobilisation (61% de votants).

Pour le CE Ile-de-France, le SNJ devient la 3ème force syndicale à Paris, derrière la CGT et Sud et devant FO, la CFDT, la CFTC, la CGC. Avec 2 élus titulaires et 1 élu suppléant, tout simplement impressionnant.


UN SIGNE FORT

Au-delà de la compétition intersyndicale, et au-delà de notre victoire, un message très fort est adressé à la direction, qui doit en prendre la mesure. Et au président de Radio France à qui nous demandons d’ores et déjà un rendez-vous.

En 2006, les rédactions sont aussi mobilisées qu’au lendemain d’une grève historique, en 2004. Attention ! C’est le signe d’une inquiétude et d’une tension générale.

Dans ce climat, le choix des journalistes est clair : ils font très largement confiance aux syndicats capables de porter les revendications les plus profondes. Ne pas entendre ce message, continuer de jouer la diversion, dans tous les domaines, en noyant la vraie négociation sous des déluges de procédures, notamment à propos des précaires, des salaires, et des carrières, reviendrait à choisir la crise.
Le SNJ en appelle d’urgence à l’aboutissement rapide de vraies négociations.

Il appelle aussi tous les journalistes de Radio France à confirmer ce vote à l’élection de la Commission de la Carte des Journalistes.


Retrouvez tous les résultats DP et CE


11 Mai 2006
Lu 3734 fois





L'actu par Chaîne | Audiovisuel public | Pages Pratiques | S N J | Et aussi | Les accords | Qui sommes nous | Nous joindre | Adhérer | Espace adhérents