Partager ce site







SNJ Radio France : Non à l'ubérisation des rédactions Communiqué des syndicats SNJ, SNJ-CGT, SNJ-FO https://t.co/HjQfQwxJnw https://t.co/I7Wekg8yl8
SNJ Radio France : Solidarité avec les journalistes en Turquie Solidarité depuis la Maison de la Radio à Paris pour les journalistes d… https://t.co/T1ITU6FBOx
SNJ Radio France : Solidarité depuis la Maison de la Radio à Paris pour les journalistes derrière les barreaux en #turquie… https://t.co/PnJVfVZTvh

Sois moderne, petit journaliste radio



Sois moderne, petit journaliste radio
Tu es un excellent présentateur radio. Tu ne veux pas être filmé ? Tu seras mis au rencard. Sans aucune réflexion, sans aucun cadre légal, Radio France a décidé de se lancer dans la radio filmée.
 
Tu es un formidable reporter radio. Tu ne te vois pas prendre systématiquement des photos, les offrir à Radio France et les mettre toi même en ligne avec l’article qui va avec ? Sans aucun cadre légal, Radio France a décidé de transformer ses reporters en photographes, secrétaires de rédactions et journaliste de presse écrite. Et n’oublie pas de tweeter…
 
La première prise de parole du nouveau Pdg de Radio France en CCE ne va pas rassurer les rédactions. On n’a rien appris de la stratégie numérique de Radio France, pas un mot. Quels moyens ? On n’en sait rien. On a juste compris que la direction envisageait un passage en force sur le multimédia. Sans en dire plus.
Vous serez informés en septembre, nous a-t-on simplement dit.
 
Pendant ce temps, on va faire pression sur tous les présentateurs pour leur faire signer un abandon de leur droit à l’image.
 
Pendant ce temps, on met la pression sur les journalistes précaires pour que ces petits « jeunes » contribuent, surtout lorsque les CDI ne le veulent pas.
 
Pendant ce temps, à France Bleu, on rend toute contribution impossible, en instaurant deux matinaliers.
 
La nouvelle direction de Radio France a décidé de tenter le passage en force. Elle ne le cache même plus, elle l’affiche, le revendique en méprisant les journalistes, comme elle renvoie notre convention collective à 2015.
 
Sois moderne, petit journaliste radio. Quand on se fout de ta gueule : réponds NON !



26 Juin 2014
Lu 1740 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv