Salaires : il est temps de remonter la pente



Salaires : il est temps de remonter la pente
Le retour de l'inflation est l’un des bouleversements majeurs de 2022. Il remet la question des salaires sur le haut de la pile. Même - et surtout - à Radio France, où nous avons subi une décennie sans augmentation générale ! C’est l’un des sujets forts abordés ces 23 et 24 janvier lors de l'Assemblée générale du SNJ Radio France, à la Maison de la radio et de la musique.

Un quart de niveau de vie perdu en 14 ans

Depuis 2010, cette perte de niveau de vie n'a cessé de s'aggraver. Malgré la NAO, elle atteint 17 à 20 points selon les niveaux de salaires en ce début 2023.
Et sans mesure supplémentaire, si l'inflation se poursuit comme le prévoient l'INSEE et la Banque de France, cette perte montera jusqu'à 24 à 27 points à la fin de l'année. Un quart de notre niveau de vie est mangé par l'inflation et la politique salariale de Radio France !



Plusieurs mesures urgentes s’imposent donc pour le SNJ Radio France :
  1. Une augmentation au minimum à la hauteur de l'inflation 2023, en tenant compte du retard sur 2022. Et vraiment pour tous !
  2. Un coup de pouce pour les jeunes journalistes au moment de leur titularisation. En devenant CDI, ils perdent la prime de précarité, et donc leurs revenus baissent.
  3. Une prise en compte de l'allongement des carrières, avec la création d'un palier d'ancienneté supplémentaire à 35 ans (le dernier est aujourd'hui à 30 ans).
Avec la négociation du contrat d'objectifs et de moyens actuellement en cours, ce début d'année 2023 est déterminant. La direction de Radio France et la tutelle doivent cesser de sabrer dans le niveau de vie des salariés de Radio France, en particulier des journalistes.
Le grignotage a trop duré, il est temps de remonter la pente !


2 Février 2023
Lu 3043 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Mouv