Radio France condamnée

Une première !



Radio France condamnée
Radio France a été condamnée par le Conseil des Prud’hommes de Paris vendredi 30 juin pour s'être séparée d'une journaliste de France Info.
La journaliste a vu ses plus de cinquante CDD requalifiés en CDI par la justice qui a accordé des indemnités pour licenciement sans cause réelle et sérieuse et un rappel de salaire.

Le jugement rendu ce jour est une première dans les rédactions de Radio France. Le Syndicat National des Journalistes se félicite de cette décision judiciaire et rappelle que sa priorité depuis plusieurs années est de combattre l’abus de précarité et le recours systématique aux CDD et aux pigistes dans les rédactions des différentes chaînes de Radio France à Paris et en Région.

C'est une victoire pour l'une des voix de France Info qui a disparu de l’antenne. Une journaliste professionnelle, rigoureuse, reconnue et appréciée au sein de la rédaction qui a été remerciée avant même que Radio France procède à des recrutements sous la pression des syndicats.

Alors que la direction a fait un geste pour embaucher 45 journalistes précaires d'ici 2008 suite à un accord conclu avec les syndicats de journalistes, des dizaines de journalistes précaires restent sur le carreau.

Des pigistes et CDD qui se voient remerciés sans raison et sans préavis. Le SNJ va continuer son action pour tenter de limiter l'abus d'emplois précaires dans les différentes rédactions de Radio France et pour une véritable transparence et équité.

Le SNJ rappelle que les journalistes précaires représentent un tiers des journalistes des rédactions de Radio France.



30 Juin 2006
Lu 6863 fois





L'actu par Chaîne | Audiovisuel public | Pages Pratiques | S N J | Et aussi | Les accords | Qui sommes nous | Nous joindre | Adhérer