Partager ce site







SNJ Radio France : RT @TChuzeciudad: Colloque @Senat : «Comment réenchanter l’audiovisuel public à l’heure du numérique». En toute détente, le sénateur @jplel…
SNJ Radio France : Christophe Lurie nous a quitté @radiofrance https://t.co/HIFki5R6BO https://t.co/VniGM3gXXB
SNJ Radio France : La rédaction de @fbleucotentin vient de recruter https://t.co/EKy6A9JebS https://t.co/HpB6iAxv5j

Pour comprendre à quoi servent les "automatismes"



Pour comprendre à quoi servent les "automatismes"



Les "automatismes" interviennent en principe à 3, 5, 8, 12, 17 et plus de 25 ans.
Ce sont des minimums indiciaires, c'est-à-dire des "garanties" de salaire et pas à proprement parler des augmentations automatiques.
Il ne faut pas les confondre avec l'ancienneté carte de presse.
 

Comment ça marche

Chaque fois que votre ancienneté passe un palier, 3 ans par exemple, votre indice doit être au moins celui prévu par l’accord de 2006.
Entre l’indice Journaliste Spécialisé moins de 3 ans d’ancienneté (1572) et l’indice 3 à 5 ans (1734), il y a 10% de plus, ce qui est loin d’être négligeable.
A 5 ans d’ancienneté, le saut indiciaire est cette fois de 5% et de 3% les fois suivantes.
 
Mais pour en bénéficier, il faut que votre indice soit inférieur à l’indice garanti. Si vous avez bénéficié d’une pécuniaire, votre salaire a augmenté de 5% donc votre indice a changé vous faisant ainsi perdre le bénéfice de l’automatisme. Depuis deux ans la direction utilise les pécuniaires pour ça. Ca ne lui coute pas une euro et ça vous empêche d’être promu à nouveau avant plusieurs années.
 
Pour être certains de votre ancienneté « maison » regardez la date de départ qui figure sur votre contrat d’embauche. Quand on parle d’ancienneté en parle d’ancienneté en tant que journaliste uniquement.
 


2 Décembre 2014
Lu 904 fois




L'actu par Chaîne | Audiovisuel public | Pages Pratiques | S N J | Et aussi | Les accords | Qui sommes nous | Nous joindre | Adhérer