Partager ce site







SNJ Radio France : Non à l'ubérisation des rédactions Communiqué des syndicats SNJ, SNJ-CGT, SNJ-FO https://t.co/HjQfQwxJnw https://t.co/I7Wekg8yl8
SNJ Radio France : Solidarité avec les journalistes en Turquie Solidarité depuis la Maison de la Radio à Paris pour les journalistes d… https://t.co/T1ITU6FBOx
SNJ Radio France : Solidarité depuis la Maison de la Radio à Paris pour les journalistes derrière les barreaux en #turquie… https://t.co/PnJVfVZTvh

« Parlons France Inter »



« Parlons France Inter »
Vu l’âge de nos auditeurs, ils n’ont pas oublié l’émission qui fit la gloire du service public dans les années 80 : « Parlons France ». Une fois par mois, Laurent Fabius, aidé d’un… journaliste, s’essayait à la causerie politique au coin du feu, pour aider les Français à bien comprendre les réformes de son gouvernement.
 
30 ans après, France Inter s’inscrit dans la même veine en invitant une fois par semaine*, sur son antenne, Henri Guaino, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy. Pas tout seul, rassurez-vous. France Inter lui a prévu un sparring-partner en la personne du polémiste « de gauche » Laurent Joffrin.
 
« Un débat entre intellectuels », nous dit-on.
Une initiative incompréhensible en général, et en particulier lors d’une année électorale.

Que vont penser nos auditeurs ?

Que la radio publique redevient la radio d’Etat ?
Que l’actionnaire « qui n’était pas très bien traité par la station » a trouvé une manière de mieux faire entendre sa voix ?
Qu’un Président qui nomme un PDG finit toujours par demander un renvoi d’ascenseur un jour où l’autre ?  
 
Peu importe que l’idée soit –on suppose– de faire le buzz plutôt que de servir la soupe.
Cette invraisemblable initiative nous coûtera, durablement.
 
Le Snj déplore que l’indépendance, réelle, des journalistes et des rédactions de Radio France, puisse être mise en doute à cause d’une décision digne de l’ORTF.


* Tous les samedi à 7h50 à compter du 17 septembre


Mise à jour jeudi 15 septembre - 19h00
France Inter annonce avoir abandonné ce projet, pour des raisons de "difficultés de comptage du temps de parole".


14 Septembre 2011
Lu 2269 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv