Partager ce site







SNJ Radio France : #EntendualaRedac : il mettra une Harley sur le cercueil de Johnny ? https://t.co/4JFrHy3TML
SNJ Radio France : Fiers d'être au service du Public, quoi qu'"ils" puissent dire de l'audiovisuel public... https://t.co/ea3az4thex https://t.co/tXQWrnvFa2
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Quand tu lis un papier qui te traite de « gras ». Un papier qui milite pour des licenciements de journalistes. #Figaro Ce b…
SNJ Radio France : @Frederic_Neveu @franceinfo @mathieu_gallet Etes-vous sur de vos informations ? Avez-vous entendu les brèves dans l… https://t.co/uRQcdwEg4v

Nouveau médias : web low cost pour France Bleu



Nouveau médias : web low cost pour France Bleu

Joël Ronez* vient de présenter en CCE le plan de Radio France sur les Nouveaux Médias.
 
Un plan clair, argumenté, parfois brillant, mais qui s’est fracassé au bout de quelques minutes contre la réalité.
 
Toutes les explications du monde sur le manque de postes, sur la montée en charge du nouveau site de France Bleu** qui sera lente, ne nous feront pas oublier l'essentiel. Encore une fois, France Bleu n’a pas droit au même traitement que les autres chaines, dont les effectifs des rédactions web sont réellement renforcés.
 
Encore une fois, Radio France demande aux moins bien lotis de faire les efforts les plus importants. Les journalistes de Bleu devront travailler plus car, pour Bleu, Radio France n’a prévu qu’un journaliste par région, chargé de trier ce que les locales produiront et demander de nouveaux contenus.
 
Dans certaines locales on parle déjà de la création sur les sites de « nouveaux onglets » « législatives » et « présidentielle ». Evidemment ça représente un travail supplémentaire. Evidemment c’est au détriment du reste.  Mais qui s’en soucie lorsqu’il s’agit de Bleu ?
 
Depuis deux ans le SNJ explique qu’il faut absolument un journaliste supplémentaire par Locale pour assurer le multimédia à France Bleu. La direction a décidé que cela n’était pas nécessaire.
Il ne sera donc pas nécessaire que les journalistes de France Bleu fournissent une minute de travail supplémentaire, au-delà de ce qu’ils font déjà.
 
Le sujet devrait être à nouveau abordé lors du CCE de décembre où l’on est censé nous présenter enfin le plan de redéploiements. Traduisez : quelle locale va encore devoir abandonner des postes.

Jean-Luc Hees ne peut pas prétendre développer le multimédia à France Bleu sans mettre les moyens nécessaires. Le PDG de Radio France nous ressert à l'envie la contrainte de la tutelle, qui interdit de créer des postes. Nous répondrons à notre cher patron qu'en continuant à mépriser France Bleu de la sorte, la tutelle sera le cadet de ses soucis.
A demander toujours plus aux rédactions avec moins de moyens, Jean-Luc Hees devra composer avec des journalistes en colère. Et prêts à se faire entendre.
 


 
*  Joël Ronez est le délégué aux Nouveaux Médias
** Le nouveau site de France Bleu sera mis en ligne le 15 mai 2012.


22 Novembre 2011
Lu 1738 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv