NAO : des propositions indignes



Après plus de dix ans sans augmentation générale et avec une inflation qui s'emballe, attendue cette année à plus de 3%, l'attente sur les salaires est très forte à Radio France.

Et pourtant, cette année encore, la direction refuse de proposer une mesure générale d'augmentation. Elle se retranche derrière un refus net de Bercy, pour qui cette mesure de bon sens serait impossible à afficher politiquement, face à une campagne de dénigrement de l'audiovisuel public.
Avant le renouvellement du mandat de la Présidence, Radio France ne veut surtout prendre aucun risque de froisser la tutelle et préfère présenter des excédents financiers... dont une partie finira en impôt sur les sociétés.

C'est inacceptable !



Le SNJ prend donc ses responsabilités et refuse une nouvelle fois de signer cet accord de négociation annuelle sur les salaires (NAO).
Ce sera d'autant plus facile que nos demandes concernant plus spécifiquement les journalistes ont été balayées d'un revers de la main : cette année encore, pas de revalorisation de la pige ni de la prime d'adjoint, pas d'amélioration du défraiement pour les collègues en CDD, dont on nous dit que Radio France est déjà bien généreuse de payer leurs billets de train et leurs hôtels.

Encore du chantage



La direction nous fait pourtant du chantage. En cas de refus de cette NAO, il n'y aura pas de revalorisation des primes pour les collègues techniciens et administratifs les plus modestes. Pas d'augmentation du nombre de promotions individuelles pour les CSC/CPS (une dizaine de mesures supplémentaires promises pour les journalistes). Pas d'amélioration du forfait mobilité durable que la direction voulait porter de 120 à 200 euros.
Ces améliorations certes louables restent très limitées, au regard de la frustration générale et de la colère qui monte.

Comme le gouvernement invite les entreprises à le faire, Radio France doit mettre en place une véritable politique d'augmentation des salaires.


2 Mars 2022
Lu 791 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Mouv