Partager ce site







SNJ Radio France : .@Radiofrance a nommé deux nouveaux envoyés spéciaux permanents https://t.co/roaMB5NoE8 https://t.co/EpkmNiqfdJ
SNJ Radio France : Déclaration fiscale 2017 : quelques réponses à vos questions https://t.co/vfZ7NKgjaI https://t.co/9rcs0P0cmm
SNJ Radio France : @jcgaleazzi @radiofrance @France3tv @francebleu Et si vous citiez vos sources ? Ce serait plus élégant, non ?
SNJ Radio France : Retrouvez le LT du premier #cceRF de @SibyleVeil https://t.co/TmceL7GELi https://t.co/6lmTEPWRhr

Mépriser n'est pas négocier



Mépriser n'est pas négocier
Depuis la rentrée, la rédaction de Bordeaux est en conflit avec sa hiérarchie.
Les journalistes ont découvert fin août avec stupéfaction la nouvelle répartition des tâches au sein de la rédaction, sans que personne n'ait été consulté, ni informé.

Ce conflit aurait pu être réglé par les voies habituelles, avec un peu de bonne volonté. Mais alors que nous sommes en plein conflit, la DRH décide de changer les règles et veut nous obliger à adopter une nouvelle méthode : négocier localement, avec les responsables régionaux.

Nous n'avons aucun problème pour négocier avec les directions régionales sur les points qui sont de leur ressort. Mais pas sur les personnels.

Nous tenons à rappeler qu'il n'y a qu'une seule DRH à Radio France, c'est elle et elle seule qui gère les personnels, preuve en est sa participation systématique à tous les entretiens d'embauche, ou son rôle majeur de décision finale pour les commissions paritaires et sociales.

Nous demandons depuis le début de ce conflit que la DRH respecte ses propres règles. La réponse de la DRH c'est : « débrouillez-vous ! C’est un petit conflit local qui ne mérite pas l’intervention de Paris ». C'est du mépris.

En attendant, le conflit s'enkyste et s'envenime à Bordeaux où les arrêts de travail se multiplient. Nous demandons à la DRH de revenir à la raison et d'entamer enfin un véritable dialogue social, en suivant les règles qui ont toujours régi ce genre de discussion à Radio France.

Nous la tenons pour responsable de l'allongement de ce conflit qui pourrait déjà être résolu.


17 Octobre 2008
Lu 3717 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv