Martial Cure est mort



Thomas Schonheere
Thomas Schonheere
L’annonce de la disparition de Martial Cure a sidéré les collaborateurs du réseau France Bleu. Même ceux qui savaient qu’il luttait à l’hôpital ont été stupéfaits d’apprendre que la mort avait gagné la bataille.

Martial était un pilier de France Bleu Loire Océan et une figure du réseau Bleu. S’il est coutumier de faire l’éloge d’une personne qui vient de décéder, c’est plus que vrai pour Martial. C’était un homme qui faisait l’unanimité.

Un journaliste dont le professionnalisme et la rigueur étaient largement reconnus. Dans les tribunes de la Beaujoire, une cabine de TGV, face à un politique ou les pieds dans l’eau, évidemment dans un studio, il avait le sens de l’info et trouvait toujours les bons mots.

Mais Martial Cure était surtout quelqu’un de généreux, attentif aux autres et à transmettre son amour de la radio et du journalisme. Aujourd’hui de nombreux jeunes pigistes ou CDD, devenus des journalistes expérimentés, lui rendent hommage. Ils se souviennent de Martial qui leur apprenait à faire de la radio, à collecter les résultats sportifs le dimanche après-midi ou bien préparer une interview. Voire qui les hébergeait en cas de galère. Ce sportif avait le sens du collectif.

Le SNJ Radio France présente ses condoléances à sa femme et ses trois enfants. Ils peuvent être fiers de ce mari et père qui était un excellent journaliste mais surtout un homme bon.


5 Février 2021
Lu 3058 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv