Partager ce site







SNJ Radio France : RT @AFParchives: Le 1 er Août 1991, la RATP supprime la première classe dans le métro parisien, les wagons rouges. Ici le métro aérien en 1…
SNJ Radio France : À @radiofrance par contre, c'est 0% d'augmentation générale pour la 6e année consécutive. #MERCI @SibyleVeil https://t.co/PakLyitPq3
SNJ Radio France : RT @TChuzeciudad: Colloque @Senat : «Comment réenchanter l’audiovisuel public à l’heure du numérique». En toute détente, le sénateur @jplel…

Leslie Le Tac est mort



Photo Ouest France
Photo Ouest France
Leslie Le Tac est mort samedi soir à l’âge de 59 ans.
Le cancer a finalement eu raison de ce passionné de la vie.

Tout comme son père Joël, grande figure de la résistance, et compagnon de la Libération, Leslie adorait l’info et la politique, deux passions qui l’avaient poussé à s’investir à tous les étages de la Maison Ronde.

Présentateur à France Inter dès 1971, envoyé spécial permanent à Beyrouth, Leslie était revenu à Paris dans les années 80, pour s’occuper du recrutement des journalistes en région.

Rédacteur en chef à Reims, puis correspondant pour le réseau des stations locales, Leslie n’oubliait pas qu’il était enfant de Montmartre, mais aussi de Saint-Pabu dans le Nord-Finistère : il avait choisi il y a 10 ans de revenir en Bretagne, et de faire vivre l’actualité brestoise pour France Bleu Breiz Izel.

Leslie, c’était un gentleman.
Tous ceux qui l’ont croisé garderont de lui ce petit côté british qui le caractérisait. Un galant homme plein d’humour, d’élégance et de diplomatie.

Ses obsèques ont eu lieu mercredi 3 octobre à Brest, dans la plus stricte intimité familiale.


1 Octobre 2007
Lu 7047 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv