Partager ce site







SNJ Radio France : #EntendualaRedac : il mettra une Harley sur le cercueil de Johnny ? https://t.co/4JFrHy3TML
SNJ Radio France : Fiers d'être au service du Public, quoi qu'"ils" puissent dire de l'audiovisuel public... https://t.co/ea3az4thex https://t.co/tXQWrnvFa2
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Quand tu lis un papier qui te traite de « gras ». Un papier qui milite pour des licenciements de journalistes. #Figaro Ce b…
SNJ Radio France : @Frederic_Neveu @franceinfo @mathieu_gallet Etes-vous sur de vos informations ? Avez-vous entendu les brèves dans l… https://t.co/uRQcdwEg4v

Le journal d’Aquitaine victime de la politique de redéploiements



Le journal d’Aquitaine victime de la politique de redéploiements
A la rentrée, il n’y aura plus de journal d’Aquitaine à 8h30 sur nos antennes. Rédigé à Bordeaux en utilisant les reportages et les brèves envoyés par les cinq France Bleu de la région Aquitaine (Béarn, Gascogne, Gironde, Pays Basque, Périgord), ce journal de 8 minutes était diffusé du lundi au vendredi. Il était présenté comme un exemple de syndication à suivre.
 
Ce journal fidélisait les auditeurs de tout l’Aquitaine depuis 15 ans. Il rendait compte de l’identité forte de cette région où les habitants se déplacent beaucoup d’un département à l’autre, pour les études, les loisirs, le travail. Il permettait une synergie entre les équipes, qui étaient encouragées à échanger des informations, des sujets, au-delà de ce rendez-vous régional.
 
Ce rendez-vous historique va disparaître des grilles à la rentrée : en perdant un poste à Bordeaux, la rédaction de France Bleu Gironde n’a plus les effectifs pour réaliser ce journal. Et, bien évidemment, aucune autre station de la région Aquitaine n’a les moyens de prendre le relais.
 
Comme lot de consolation, la Direction propose un ersatz de ce journal, uniquement sur Internet, réalisé par le nouveau journaliste multimédia. Cela en dit long sur la méconnaissance de l’outil Internet par ceux sensés en fixer la ligne éditoriale.
 
Encore bravo pour ce gâchis à nos artistes des redéploiements !
Pour compléter un peu plus le tableau, France Bleu Gironde perd un poste de PARL et France Bleu Périgord un poste de technicien.
En Aquitaine, comme partout ailleurs, les redéploiements, ce sont des postes en moins, ce sont aussi des contenus en moins.
Ça suffit !

Historique : 
  • En 2008, France Bleu Gascogne crée, par réorganisation interne au sein de la rédaction, un poste de RER à Biscarrosse.
  • En 2011, les locaux du RER sont enfin ouverts.
  • En 2012, le poste est supprimé et redéployé à Arcachon ; cette perte devrait être partiellement compensée par du CDD à France Bleu Gascogne, donc en créant de la précarité. 
  • En 2012 toujours, la rédaction de France Bleu Gironde perd un poste à Bordeaux.


20 Août 2012
Lu 2042 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv