Partager ce site







SNJ Radio France : #EntendualaRedac : il mettra une Harley sur le cercueil de Johnny ? https://t.co/4JFrHy3TML
SNJ Radio France : Fiers d'être au service du Public, quoi qu'"ils" puissent dire de l'audiovisuel public... https://t.co/ea3az4thex https://t.co/tXQWrnvFa2
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Quand tu lis un papier qui te traite de « gras ». Un papier qui milite pour des licenciements de journalistes. #Figaro Ce b…
SNJ Radio France : @Frederic_Neveu @franceinfo @mathieu_gallet Etes-vous sur de vos informations ? Avez-vous entendu les brèves dans l… https://t.co/uRQcdwEg4v

La semaine blanche, comment ça marche



La semaine blanche, comment ça marche
D’abord un rappel d’importance : votre contrat de travail ne prévoit en aucune manière que vous soyez les correspondants de toutes les radios du groupe.

Soyez-en persuadés, on ne pourra jamais vous reprocher de ne pas avoir fait un papier pour Paris. Certains d’ailleurs s’y sont toujours refusés sans que leur carrière en ait souffert le moins du monde...

Vous devez d’abord et surtout travailler pour votre radio locale, et c’est ce que nous vous proposons de faire durant une semaine.
Semaine Blanche, ça veut dire que vous devez répondre « non » aux sollicitations des radios nationales. C’est difficile, mais indispensable pour préserver l’avenir de vos radios.
Voici quelques suggestions.

- Au moment de la distribution des sujets, choisissez ceux qui ont le plus de chance de « remonter au national » pour que ce ne soient pas les CDD qui s’en retrouvent chargés.
- Dans le traitement de tous les sujets, n’hésitez pas à citer abondement les lieux et les personnes Faites du local, de l’hyper local, même.
- Si un rédacteur en chef parisien vous demande, voir exige votre sujet, expliquez-lui avec le plus grand sourire que c’est impossible ca vous vous battez pour préserver la possibilité, à l’avenir de lui envoyer des éléments. Car si les Locales sont pillées pour ouvrir de nouvelles stations, c’est la charge de travail de tous qui se trouve alourdie et donc le temps nécessaire à multicollaborer qui disparaît.
- Nous ne pouvons pas imaginer que vos rédacteurs en chefs envoient vos sujets derrière votre dos, se battent contre vous et donc contre leurs propres intérêts. Si ça devait tout de même être le cas, n’hésitez pas à nous le signaler.
- Dans les Locales ou l’échange via les bases est en test, ne cochez aucun élément et veillez à ce que personne ne le fasse.

Plus notre semaine blanche sera réussie –aucun bob ne remontant au national- plus nous serons fort face à cette direction qui entend déshabiller Paul, Jacques, François et les autres, pour habiller ses nouveaux projets.




8 Octobre 2010
Lu 1809 fois





L'actu par Chaîne | Audiovisuel public | Pages Pratiques | S N J | Et aussi | Les accords | Qui sommes nous | Nous joindre | Adhérer | Espace adhérents