La direction de Radio France doit entendre l'appel du 18 juin !


Le mouvement de grève de ce mardi 18 juin est massivement suivi à Radio France. La direction doit entendre ce message.


Ce mardi 18 juin, les salariés de Radio France ont massivement fait entendre leurs inquiétudes et leur rejet du projet stratégique présenté par la direction.
 
Plus de trois quarts des salariés ont cessé le travail aujourd’hui.
 
Aucune émission matinale sur France Inter, où près de 90% des journalistes ont cessé le travail, une matinale très perturbée sur franceinfo et dans 37 des 44 radios locales de France Bleu. À Cherbourg, par exemple, personne ne travaille ce jour. 
 
Au-delà des antennes, c’est bien toute la maison qui s’est mobilisée, à l'appel de l'ensemble des organisations syndicales : on compte ainsi 85% de choristes en grève et des services administratifs fortement mobilisés. 
 
De la maison ronde aux régions, les salariés ont fait passer un message fort à la direction.
 
Non, le projet stratégique 2022, qui prévoit pour rappel entre 270 et 390 suppressions de postes, n’est pas acceptable. Il suscite de vives inquiétudes partagées par tous les personnels de Radio France.
 
Le SNJ appelle la direction de Radio France à entendre le message fort envoyé ce jour.
 
Les salariés ne peuvent pas continuer à être laissés ainsi dans le flou. Ils continueront de s’opposer à une mise à mal de leur entreprise.
 
Leur appel de ce jour l’a montré.


18 Juin 2019
Lu 1850 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv