Partager ce site







SNJ Radio France : .@mathieu_gallet le pdg de @radiofrance a réuni ses directeurs autour de lui pour s’adresser aux salariés au studio… https://t.co/FwKTt5k7TZ
SNJ Radio France : France Bleu Toulouse est devenue depuis mardi @BleuOccitanie : la radio locale avec le plus grand territoire à couv… https://t.co/xm63oCpfAQ
SNJ Radio France : #EntendualaRedac : il mettra une Harley sur le cercueil de Johnny ? https://t.co/4JFrHy3TML
SNJ Radio France : Fiers d'être au service du Public, quoi qu'"ils" puissent dire de l'audiovisuel public... https://t.co/ea3az4thex https://t.co/tXQWrnvFa2

Journaux surgelés : la Direction joue avec le feu !



Qu’attend la Direction générale de Radio France pour négocier sérieusement à propos des journaux de Sophia ?

Depuis un an cette Direction demande à la Rédaction de France Culture et de France Musique, qui prépare et présente ces éditions, de les enregistrer en vue d’une diffusion en différé, pour des raisons techniques. Un différé qui pose un problème déontologique aigu.

Dé-on-to-lo-gi-que, ce n’est pas un gros mot. Il n’est pas acceptable de faire croire à des auditeurs qu’on donne un journal en direct quand on l’a enregistré.

L’année dernière, la Direction générale avait renoncé, devant le refus massifs des journalistes de Radio France.

Depuis lors, des entretiens informels se sont multipliés. Cohérente et pragmatique, la Rédaction de Culture et de Musique a envisagé un certain nombre d’hypothèses. Elle n’a pas repoussé le principe d’une discussion, puis d’une négociation menée par les partenaires sociaux. Cette réflexion, encore en cours, n’est pas allée sans débats, toujours ouverts et parfois douloureux.

Le SNJ a informé la Direction générale, à tous les étages, de l’avancée de ces réflexions. Des avancées conditionnelles qui ne pouvaient aller sans garanties précises. Pour débattre il faut être deux. La Direction s’est dite intéressée mais elle n’a pas fait un signe. Pas un geste officiel. Pas pris le moindre rendez-vous.

Elle déciderait de mettre le feu qu’elle agirait de cette façon.

Le SNJ sonne l’alarme. L’alarme sociale. Réveillez-vous !

Quoi qu’il arrive, à force de négligence ou d’arrière-pensées, la date du 1er mai annoncée pour l’entrée en vigueur du nouveau système, devra être repoussée.

Le 1er mai et les jours suivants, les journaux de Sophia seront diffusés en direct. Ils le seront tant qu’un accord en bonne et due forme ne sera pas trouvé, s’il doit être trouvé.

Toute tentative de passer en force entraînera le dépôt immédiat d’un préavis.


14 Avril 2008
Lu 4878 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv