Partager ce site







SNJ Radio France : #EntendualaRedac : il mettra une Harley sur le cercueil de Johnny ? https://t.co/4JFrHy3TML
SNJ Radio France : Fiers d'être au service du Public, quoi qu'"ils" puissent dire de l'audiovisuel public... https://t.co/ea3az4thex https://t.co/tXQWrnvFa2
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Quand tu lis un papier qui te traite de « gras ». Un papier qui milite pour des licenciements de journalistes. #Figaro Ce b…
SNJ Radio France : @Frederic_Neveu @franceinfo @mathieu_gallet Etes-vous sur de vos informations ? Avez-vous entendu les brèves dans l… https://t.co/uRQcdwEg4v

Jean Izard est mort



Jean Izard est mort
Jean Izard est mort. Il avait 82 ans.
A l’époque où le directeur général était le vrai patron de Radio France –les pdg passaient et le DG restait- Jean Izard a été le maître de la maison ronde de 1979 à 1995* !
Avec Nicole Dufay, Jean Izard restera comme un personnage indispensable et inoubliable de l’histoire de Radio France.

Les syndicalistes qui l'ont côtoyé retiendront de lui son accent grave et rocailleux du sud-ouest, ses vives colères feintes ou réelles, ses coups de poings sur la table et en même temps sa grande courtoisie, son intégrité, sa fibre sociale malgré tout, son attachement aux textes conventionnels et le respect de sa parole donnée.

S'il semblait tenir les comptes de la "maison ronde" en étant parfois tatillon comme s'il s’agissait de ses propres deniers, il savait aussi se pencher sur les cas sociaux les plus douloureux et être à l'écoute des individus (on se souvient par exemple de l'accident corse de Furiani, ou de cas de confrères dans la détresse).

Jean Izard a également participé au lancement des premières radios locales de Radio France.

L'un des derniers dinosaures s’est éteint, "grand serviteur", comme il aurait sans doute aimé qu'on le dénomme, grand serviteur du service public comme il n'en existe sans doute plus dans l'audiovisuel.




* Jean Izard aura vu passer cinq Pdg : Jacqueline Baudrier en 1979 qui l’a nommé Directeur général, Michèle Cotta en 1981, Jean-Noël Jeanneney en 1982, Roland Faure en 1986 et Jean Maheu en 1989.


11 Avril 2011
Lu 3060 fois


Tags : Pdg, Radio France



Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv