Partager ce site







SNJ Radio France : RT @SNJ_national: Le premier tour des #ÉlectionsCCIJP est ouvert depuis jeudi dernier ! Il n'y a plus de temps à perdre ! 📣 https://t.co/Q…
SNJ Radio France : Non à l'ubérisation des rédactions Communiqué des syndicats SNJ, SNJ-CGT, SNJ-FO https://t.co/HjQfQwxJnw https://t.co/I7Wekg8yl8
SNJ Radio France : Solidarité avec les journalistes en Turquie Solidarité depuis la Maison de la Radio à Paris pour les journalistes d… https://t.co/T1ITU6FBOx

Grève à France Bleu : un message fort et clair envoyé à la direction



74% de journalistes* de France Bleu sont en grève ce jeudi 6 février, un mois jour pour jour après l’entrée en vigueur, en toute urgence, de ce que la direction de France Bleu appelle des "préconisations".
 
Le taux impressionnant de grévistes aujourd’hui, est une réponse massive au mot d’ordre du SNJ et de la CGT. Une mobilisation qui exprime le malaise des rédactions face aux bouleversements annoncés et qui veut apporter une réponse claire à la direction, persuadée que son plan reçoit l'adhésion de l'écrasante majorité des journalistes.
 
La réforme engagée début janvier à France Bleu est inapplicable en l’état, maintenant ou en septembre Elle ne tient pas compte de la diversité des stations, des rédactions de 6 à 13 journalistes, implantées en ville ou en zone rurale. Un modèle unique inimaginable, sauf à créer des radios à deux vitesses. 

Là où les changements ont déjà été imposés, les coutures craquent : matinaliers surchargés, encadrement dans le doute et au final des équipes déboussolées. Tous se posent la même question : quelle est désormais la place du reportage sur France Bleu ? 

Car cette réforme n’est pas un simple ajustement avec quelques titres supplémentaires et de l’interactivité, elle bouleverse le quotidien des équipes et ampute la part du reportage, la raison d’être des journalistes de France Bleu, une radio de service public.
 
Il y a six mois, la priorité absolue de Bleu c’était le multimédia. Aujourd’hui c’est la matinale «tout info» dans les locales, mais toujours sans moyens humains.
 
Les journalistes de France Bleu viennent d’apporter leur réponse.

 


* Le taux de grévistes est calculé en fonction du nombre de journalistes en CDI inscrits au tableau de service, hors rédacteur en chef et hors pigiste et CDD (pour ces derniers, nous leur demandons de ne pas faire grève).



>>> A lire également  France Bleu : expliquez-leur en disant non                                                 
                              
France Bleu, une réforme inacceptable
                               Ça c’est Perrier
                               Modalités de grève


6 Février 2014
Lu 975 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv