Partager ce site







SNJ Radio France : .@mathieu_gallet le pdg de @radiofrance a réuni ses directeurs autour de lui pour s’adresser aux salariés au studio… https://t.co/FwKTt5k7TZ
SNJ Radio France : France Bleu Toulouse est devenue depuis mardi @BleuOccitanie : la radio locale avec le plus grand territoire à couv… https://t.co/xm63oCpfAQ
SNJ Radio France : #EntendualaRedac : il mettra une Harley sur le cercueil de Johnny ? https://t.co/4JFrHy3TML
SNJ Radio France : Fiers d'être au service du Public, quoi qu'"ils" puissent dire de l'audiovisuel public... https://t.co/ea3az4thex https://t.co/tXQWrnvFa2

France Info : l'été meurtrier



Ce vendredi 8 juillet les masques sont enfin tombés : contrairement aux engagements pris – et maintes fois réitérés – par notre direction, les départs en retraite intervenus ces derniers jours à France Info ne seront pas remplacés. Deux postes en moins à la rédaction en chef. Un poste en moins au service Économie et Social. Un poste en moins au service Monde. Des inquiétudes pour les autres services en sous-effectif, notamment le service Reportages. Mais qu’on ne vienne pas se plaindre : des « moyens sans commune mesure » (sic) nous ont été attribués – 28 postes pour les programmes qui seront fournis à la télé. Noël en mai. Sauf que ces postes ont été créés au détriment de la radio. La douche froide en juillet.

La rentrée 2016 sera donc pour France Info celle d’un affaiblissement sans précédent. Perspective d’autant plus réjouissante qu’elle s'accompagne d'un saut dans l’inconnu. L'identité sonore et visuelle de France Info disparaît. Tout un symbole pour les équipes, et surtout pour nos auditeurs. Sachant que le nouveau logo et le nouvel indicatif seront présentés lundi prochain... au siège de France Télévisions.

La « marque France Info » est concédée à France Télévisions pour un prix quasiment symbolique. Et gare à celui qui voudrait résilier ce contrat : ça lui coûtera cette fois-ci une somme très très importante

Dès la rentrée, certains d’entre nous feront donc de la télé. Après une formation express, improvisée au cœur de l’été. Titres, émission politique du matin, Informés du soir, bandeau d’actualité préparé par l’Agence : voilà pour l’heure notre contribution à « France Info la télé ». Pour le reste, « on va apprendre en marchant », nous dit la direction. Mais qui marche, sinon nous qui fabriquons l’antenne ? Avec quels moyens ? Et quelle cohérence, quand France Info (la Télé) et France Info (la Radio) élaborent chacune leur grille sans concertation ?

Sur le plan juridique, contrairement à ce que la direction disait jusque-là, nos contrats vont faire l’objet d’un avenant, par lequel nous cédons notre droit à l’image. En revanche, aucune contrepartie financière n’est prévue. Et puis quoi, encore ?

« Vous allez être fiers », nous a-t-on répété ce matin. Pour l’heure, les équipes de France Info sont surtout en colère.

Reconnaissons à notre direction un art consommé du (faux) suspense : officialiser tout cela un vendredi 8 juillet, à la veille du départ en vacances de nombre d’entre nous, vise à enterrer la contestation au cœur de l’été. Le SNJ sera d'autant plus motivé pour proposer dès la rentrée aux salariés de France Info tous les moyens envisageables afin de faire entendre leur colère.

Bel été, donc, et rendez-vous à la rentrée !



8 Juillet 2016
Lu 7080 fois






Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv