Partager ce site







SNJ Radio France : Le nouveau barème des piges "étranger" de @radiofrance depuis le 1er septembre https://t.co/2Ki8e9f3P1 https://t.co/nUd431iqwV
SNJ Radio France : Le nouveau barème des piges "France" de @radiofrance depuis le 1er septembre https://t.co/YIcp7pNyln https://t.co/tRI6BW0juA
SNJ Radio France : Pourquoi les pigistes correspondants à l’étranger n’ont pas d’autre choix que la grève https://t.co/8zIAHlOYCk
SNJ Radio France : RT @SpartacusRadio: « Correspondants à l’étranger, nous ne pouvons pas travailler sans filet » La tribune de Spartacus, demain, dans @libe…

Droits d'auteur : une rémunération stable, une charte à appliquer



Droits d'auteur : une rémunération stable, une charte à appliquer
Les journalistes toucheront jusqu’à 176,94 euros de droits d’auteur à la fin du mois de mai. Une somme au prorata du temps de présence dans l’année.

Les CDD et pigistes sont bien sûr concernés, si leur droits d’auteur excède 5 euros sur l’année. Au total, Radio France versera ces droits d’auteur à 1236 journalistes *.

Une somme en très légère hausse (2,8%), calculée chaque année sur la base des recettes publicitaires des sites internet.

Mais aussi des revenus des contenus cédés pour la téléphonie mobile ou encore 107.7 FM, la radio autoroute.

Après avoir parlé argent, la deuxième partie de la réunion se tiendra début juin. Le SNJ réaffirmera les droits moraux des journalistes et entend les conforter dans la pratique :
1- Citation systématique des journalistes auteurs, sur tous les supports (traçabilité).
2- Ne pas tronçonner nos reportages (respect de l’intégralité de l’œuvre).
3- Seuls des journalistes rédigent et adaptent pour le multimédia (une information gérée de A à Z par les journalistes du titre jusqu’à la légende photo).
4- Réaffirmation des espaces exclusivement rédactionnels sur les sites internet, pour les différencier des espaces partenariats et promotions («mention page réalisée par la rédaction de…»).

Mais le multimédia, ce ne sont pas seulement des principes et un peu d’argent une fois par an. C’est surtout l’ambition de Radio France et les moyens pour des sites professionnels et de qualité.

Le SNJ Radio France réaffirme que l’embauche rapide d’au moins 70 journalistes reste indispensable pour que la radio de service public ne soit pas à la traîne des médias français.


* 700 CDI, plus les pigistes et les journalistes en CDD.


28 Avril 2010
Lu 1234 fois





L'actu par Chaîne | Audiovisuel public | Pages Pratiques | S N J | Et aussi | Les accords | Qui sommes nous | Nous joindre | Adhérer