Carton rouge à la direction de Radio France



L’annonce brutale, aujourd’hui, du remplacement du directeur des sports de Radio France, Vincent Rodriguez, sans attendre les conclusions de l’enquête interne chargée d’identifier d’éventuels faits de sexisme et de harcèlement sexuel, nourrit l’horrible poison du doute et du soupçon.
 
Pourquoi ce remplacement si les faits rapportés ne le justifient aucunement ?
 
Comme les autres organisations syndicales, le SNJ a attentivement suivi l'enquête de la cellule interne conduite par Sophie Latraverse, juriste experte et consultante.
 
Or, si son compte-rendu est extrêmement sévère concernant Radio France et les comportements passés de certaines directions, dont celle des Sports, il mentionne un virage radical (et positif) pris depuis 2019 et la nomination de Vincent Rodriguez, corroboré par plusieurs témoignages.
 
Finie l’ambiance de travail sexiste où les femmes étaient des journalistes de second rang, elles ont enfin pu y prendre toute leur place.
 
Voilà la vérité de ce pré-rapport censé demeurer confidentiel !
 
Depuis l’annonce brutale d’aujourd’hui, les équipes des Sports sont sous le choc et dans l’incompréhension la plus totale.
 
Pourquoi prendre ainsi le risque de décapiter et déstabiliser totalement ce service, en plein Euro de Football et de Tour de France de cyclisme et juste avant les J.O. ?
En quoi cela peut-il s’avérer positif dans la lutte nécessaire contre les comportements et paroles sexistes ?
 
Le SNJ déplore et dénonce une telle politique de gribouille de la part de la direction de Radio France et lui adresse un carton rouge pour cette succession de fautes morales et managériales.


 



8 Juillet 2021
Lu 2452 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv