Bonne année malgré tout



Bonne année malgré tout
2015 commence bien mal : trou de 21 millions dans le budget de Radio France, projet de fusion des services des rédactions nationales, projet de "syndication" en journée des locales. Menace sur nos emplois.

Souhaiter une bonne année c'est espérer que les choses soient finalement "moins pire" que prévu, mais aussi dire qu'on est prêt à y faire face, à se mobiliser, à se battre.

Alors bonne année à nous tous.



21 Janvier 2015
Lu 983 fois




L'actu par Chaîne | Audiovisuel public | Pages Pratiques | S N J | Et aussi | Les accords | Qui sommes nous | Nous joindre | Adhérer