Partager ce site







SNJ Radio France : Nous évoquons le point sur la situation économique et financière avec présentation des comptes Radio France 2017 #cceRF
SNJ Radio France : Commentaire des rédacteurs : beaucoup plus de numérique à faire en plus et des économies en prime ? Comment est-ce… https://t.co/b76nsuNLtv
SNJ Radio France : Un plan de suppression d’emploi est-il évoqué demandent les élus ? Ce n’est pas un sujet qui a été évoqué tel quel répond @sibyleveil #cceRF
SNJ Radio France : Ce sera un montant qui représentera un effort. Nous avons plusieurs années pour le réaliser jusqu’en 2022 @sibyleveil #cceRF

Augmentation générale : 0,25% pour l’année 2008 !



Le SNJ Radio France est consterné par les propositions salariales de la Direction pour l’année 2007.

Alors que l’inflation s’est élevée entre mai 2007 et mai 2008 à 3,3% (chiffres Insee du 11 juin 2008), la Direction propose une mesure générale de 0,5% à partir de juillet, soit 0,25% en année pleine.

Si c’était de la littérature, nous saluerions le retour du surréalisme, mais il s’agit hélas de la réalité de notre pouvoir d’achat. Pour vérifier l’effet de cette mesure sur votre salaire, cliquez sur montant de mes pertes

Pour habiller cette extraordinaire proposition, la Direction a décidé de brouiller les pistes.

Elle parle d’une « augmentation moyenne de 3% » dans laquelle elle inclut l’enveloppe des paritaires, la mutuelle, la suppression progressive de l’abattement de zone, et même les tickets restaurants ! Et pourquoi pas les notes de frais, les colis de Noël, les places de cinéma proposés par les CE, les petits fours du Nouvel An, et le savon des lavabos ?

Mélanger l’augmentation générale, qui est une mesure compensant plus ou moins l’inflation, avec les paritaires, qui organisent les progressions de carrière, est un leurre et non sens absolu. Un leurre parce que nous serons un sur cinq à en bénéficier. Un non-sens parce que les mesures paritaires sont des promotions. Elles servent à avancer dans la carrière, à gagner plus parce qu’on a travaillé mieux, pas à compenser l’inflation. Les paritaires sont un avancement, pas un rattrapage vaseux.

Concernant la mutuelle. La part de la Direction est annoncée en hausse, d’ailleurs très symbolique pour les bas salaires, mais cette hausse, si elle est positive en soi, n’a rien à voir avec une hausse de salaire. Rien. « L’effort » de la Direction aurait pu être pris en compte dans le cadre d’une négociation, mais la proposition de 0,25% pour 2008, si elle reste en l’état, n’est pas une négociation. C’est une porte qui claque au nez de tous les salariés de Radio France.

Le SNJ ne signera en aucun cas un accord de cette nature, et de ce niveau. Il accompagnera et portera les inévitables mouvements que cette politique salariale irréelle enclenchera à court ou moyen terme.


11 Juin 2008
Lu 4515 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv