Partager ce site







SNJ Radio France : RT @SNJ_national: Le premier tour des #ÉlectionsCCIJP est ouvert depuis jeudi dernier ! Il n'y a plus de temps à perdre ! 📣 https://t.co/Q…
SNJ Radio France : Non à l'ubérisation des rédactions Communiqué des syndicats SNJ, SNJ-CGT, SNJ-FO https://t.co/HjQfQwxJnw https://t.co/I7Wekg8yl8
SNJ Radio France : Solidarité avec les journalistes en Turquie Solidarité depuis la Maison de la Radio à Paris pour les journalistes d… https://t.co/T1ITU6FBOx

Après la négociation des préavis de grève de FB Maine et FB Touraine

tract SNJ - SNJ-CGT - SNJ-FO



Après la négociation des préavis de grève de FB Maine et FB Touraine
Les syndicats prennent acte des engagements pris jeudi 2 janvier 2014 lors de la négociation dans le cadre du préavis de grève déposé à France Bleu Maine et France Bleu Touraine.
 
Claude Perrier qui explique ne "pas vouloir passer en force ", reconnaît que les rédactions locales à six journalistes ont une tâche encore plus compliquée et notamment que le nombre de journalistes est insuffisant pour mettre en place un deuxième matinalier.
 
Sans revenir sur son plan d’action global, le directeur de France Bleu précise que "on ne parle pas forcement de janvier, mais de septembre 2014, là où c’est possible".
 
Concernant les revendications de France Bleu Maine, la direction annule le rendez-vous prévu à 8h22 avec un patron de bar à partir du 6 janvier 2014.
Quant aux titre en matinale, la direction supprime le rendez-vous de 55'.
Les journalistes de France Bleu Maine demandaient aussi la "fin de l’arbitraire" pour les pigistes et l’apprenti : ces derniers se sont vus proposer par la DRH des contrats CDD à Caen, Strasbourg ou Paris. La direction reconnaît que tous les journalistes, CDI, précaires ou apprentis ont vocation à pratiquer toutes les composantes du métier, donc également les matinales.
 
Pour France Bleu Touraine, ne sont conservés en matinale que les rendez vous de 10 et 40 de chaque heure.
 
Plus généralement, les organisations syndicales ont insisté sur la difficulté de mettre en place une réforme identique, pour toutes les locales.
 
A cela Claude Perrier a répondu que "pour les locales à plus de 7 journalistes, il y aura des titres toutes les 10 minutes. Mais là ou ça coince on discutera".
 
L’interactivité est toujours la pierre angulaire de la réforme, mais "ça ne passe pas forcement par un forum. Il peut s’agir d’un répondeur", a précisé Claude Perrier qui s’est engagé à faire un bilan national des rendez-vous "interactivité" au mois de mai.
 
La mise en place d’un deuxième matinalier "là où les effectifs le permettent" reste une préconisation forte pour septembre. Les organisations syndicales ont insisté sur les conséquences néfastes que cela allait avoir sur le reportage, sans obtenir de réponse.

SNJ, SNJ-CGT et SNJ-FO ont également insisté sur le fait que reporter l’application des "préconisations" au mois de septembre, ne pouvait en aucun cas être considéré comme un mieux,  mais juste comme une façon de reculer pour mieux sauter. 
 
Après discussion avec les rédactions concernées, les organisations syndicales lèvent les préavis de grève déposés pour le 6 janvier à France Bleu Maine et France Bleu Touraine.  
 
Mais la direction doit savoir que le SNJ, SNJ-FO et SNJ-CGT restent très vigilants et mobilisés, avec les rédactions des stations locales, face aux nombreux changements imposés dans les grilles de France Bleu tant sur le plan éditorial que de l'organisation du travail.



>>> Lire également "Ça c'est Perrier "


3 Janvier 2014
Lu 1242 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv