​Le SNJ prend acte de la décision du CSA



Le SNJ Radio France constate que le premier groupe radiophonique français se retrouve désormais sans PDG.
 
Cette situation inquiète fortement les personnels car elle place leur entreprise dans une situation aussi inédite que périlleuse, à l'heure où l'Etat veut profondément réformer l'audiovisuel public.
 
Aujourd’hui sans capitaine, le navire Radio France, qui pourtant affiche des résultats d’audience exceptionnels, n'a plus ni gouvernail, ni boussole.
 
Une situation que ne méritent pas les 4 500 salariés.
 
Plus que jamais, le SNJ sera sur le pont pour tenter d'éviter que cette belle maison ne soit sabordée par son actionnaire.
 
Le SNJ demande l’interruption des discussions sur l'avenir de l'audiovisuel public jusqu'à ce que Radio France ait retrouvé un dirigeant légitime, aucun intérimaire ne pouvant raisonnablement engager l'avenir et l'existence même de l'entreprise.

LIRE EGALEMENT | Mathieu Gallet / CSA : Radio France avant tout


31 Janvier 2018
Lu 2358 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv