Partager ce site







SNJ Radio France : "Halte au feu, Monsieur Fillon", un communiqué du @SNJ_national https://t.co/w8Jfjhj0Ql
SNJ Radio France : RT @SNJ_national: Total soutien aux journalistes et techniciens de @Europe1 et @RTLFrance pris pour cibles hier soir à #Bobigny href="https://t.c…" target="_blank" class="liens">https://t.c…
SNJ Radio France : RT @SDJRadioFrance: @radiofrance : la fin de l'indépendance ? Grâce au @csaudiovisuel le journaliste a un nouveau travail : statisticien ht…

« Vous avez de l’imagination, nous avons une stratégie »*



Il se passe actuellement des choses qui nous paraissent graves pour l'avenir des différentes rédactions de Radio France. Des directeurs de chaînes ou la DRH nous répondent soit que c'est le fruit de notre imagination, soit un sujet qui mérite en effet d’être approfondi et expliqué.
Vous en jugerez.

 
Episode numéro 1 : France Bleu 107.1 et France Bleu tête de réseau sont censées « converger » dans quelques semaines. La première ne sera probablement plus qu’un « service » de la seconde. Fusion facilitée par le départ du rédacteur en chef de 107.1 pour France Info. Premier bénéfice attendu : une diminution du nombre de postes grâce au non-remplacement de postes à pourvoir.
 

Episode numéro 2 : Mouv n’aura très vite plus de rédaction spécifique. Elle va être cédée à Info avec son budget remplacements et son budget missions. Charge à France Info d’assurer les rendez-vous d’info de Mouv. Selon le projet en seront notamment chargés « des journalistes de France Info qui ne font pas d’antenne pour qui ce sera une opportunité ». La cession de la rédaction de Mouv est facilitée par le départ du rédacteur en chef de Mouv pour France Info. Premiers bénéfices attendus : une économie de deux postes dans un premier temps (deux journalistes de Mouv vont combler des postes vacants à Bleu et Culture) ; et quatre postes supplémentaires pour France Info.
 

Episode numéro 3 : France Inter et France Info vont très bientôt faire nuits communes. Le poste de l’une des chaînes va être supprimé et le flashman restant travaillera pour les deux antennes simultanément à l’heure, plus pour Info à la demie avant d’assurer des journaux du petit matin pour Inter. Bénéfice attendu : deux équivalents temps plein CDD en moins.
 

Episode numéro 4 : On va bientôt nous annoncer la suppression de la rédaction de FIP en tant que telle, absorbée par France Bleu. Premier bénéfice attendu : là aussi non remplacement de postes et du budget CDD de remplacement en moins à prévoir.
 

Quand on additionne le nombre de postes que la direction va « économiser », on peut trouver que le jeu n’en vaut pas la chandelle face aux 31 postes CDI (+ 12 équivalents temps plein CDD) attribués pour l’instant (d’autres sont prévus) à France Info pour la chaîne télévisée**.
 
Mais le bénéfice majeur recherché par la direction c’est de montrer aux politiques, et notamment à la droite, dont elle attend (espère ?) l’arrivée au pouvoir, que le principe de la newsroom qu’elle demande a bien été entendu par ceux qui nous dirigent, qui le mettent en route en commençant par fusionner les petites unités avec les grandes. D’ailleurs pour que ce soit plus clair pour nos amis politiques, les journalistes qui assureront les infos de Mouv, devront les signer « France info pour Mouv » !
 

Maintenant vous en savez autant que nous. N’hésitez pas à nous faire savoir si vous pensez que nous avons de l’imagination ou plutôt, qu’ils ont une stratégie et qu’il faudra bientôt la combattre.
 
 

* Réponse de Laurent Guimier lors du CE Paris Ile de France du 21 octobre

** Chiffres officiels communiqués par la DRH à l’expert du CCE et présentés le 19 octobre.


26 Octobre 2016
Lu 3238 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv