Partager ce site







SNJ Radio France : @radiofrance @franceinfo Les qualités de Bruce Toussaint ne sont pas en cause, mais n'oublions pas les qualités des… https://t.co/Qhfg0fTeAi
SNJ Radio France : .@radiofrance cède une fois de plus au "vu à la TV" et recrute Bruce Toussaint pour la matinale de @franceinfo. 1/2
SNJ Radio France : Respect pour les pigistes du #reseauSpartacus qui ont "suspendu leur collab" ce week-end à RFI car pas intégrés aux futurs accords de FMM
SNJ Radio France : @fbleuchampagne La clim @fbleuchampagne est en panne. Dans plusieurs locales le changement de prestataire pose prob… https://t.co/W719uwZ4uH

Toujours 0 % d’augmentation des salaires



Toujours 0 % d’augmentation des salaires
Cette année encore, la direction annonce qu’il n’y aura pas d’augmentation générale.

Même cause, même effet, comme l’an dernier le SNJ ne signera pas l’accord NAO (négociation annuelle obligatoire sur les salaires).
 
Avec une inflation à 2%, tout ce que la direction propose c’est une batterie de mesurettes qui ne rattrapera en aucun cas le pouvoir d’achat en berne.
 
 

Prime
Une prime de 450 € pourrait être versée pour les salaires annuels bruts de 35552 € à 53028 €. 300 € pour les salaires supérieurs. 700 € pour les salaires annuels inférieurs à 35552 € (ce qui ne concerne presqu’aucun journaliste).
Il s’agit bien d’une prime unique pour 2011, non pérenne et qui ne fera pas augmenter votre salaire d’un centime.
 
Mutuelle
Prise en charge par Radio France de 60%, au lieu de 50%, de la part patronal de la mutuelle obligatoire (quelques 10 € par mois, selon votre formule-mutuelle…).
 
Tickets-Restau
Passage de 7 à 7,50 € (0,25ct de gain par ticket et par personne et seulement en région…)
 
Promotions individuelles pour 2011
Maintien du « même nombre de cas de mesures individuelles » que l’an dernier. Rappel : il n’y a plus de commissions paritaires.
 
 
Selon la direction, sans doute « inspirée » par la tutelle, il s’agit là de « propositions cohérentes et significatives ». Pas pour le SNJ.
 
Une politique salariale équilibrée doit marcher sur ses deux jambes : augmentation générales et promotions individuelles. En 2009, une mesure générale à 0,5% avait au moins touché tous les salariés. Depuis deux ans, rien.
Avant 2009, l’absence de hausse générale des salaires qui perdurait provoquait régulièrement des grèves chez les journalistes. Faudra-t-il en venir là pour revenir à une mesure générale comme il en existe dans d’autres médias (un accord vient d’être signé dans le groupe Ouest-France à 2,5% d’augmentation) ?

Pour le SNJ, hors de question d’entériner une politique salariale fondée sur des primes. Signer un tel accord, ce serait envoyer un bien mauvais signe à la direction, à la tutelle et aux journalistes de Radio France. Le SNJ ne le signera pas.

Signalons que la direction a enfin reconnu le niveau scandaleusement bas des piges. Le barème sera revalorisé de +2% au 1er juillet 2011 et +3% au 1er janvier 2012 (acté dans la NAO 2011). Le même effort sera poursuivi sur la NAO 2012.


3 Juillet 2011
Lu 1221 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv