Partager ce site







SNJ Radio France : Les nuisances des open spaces bien connues des personnels en région cc @francebleu https://t.co/l3r4ie4kMD
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Les personnels de l'audiovisuel prônent une réforme radicale du Sénat https://t.co/HigEGp5wII
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet Rapprochement de France 3 et France Bleu, nous sommes "local", ils sont "régional", nous sommes très différents #cceRF
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet France 3 et France Bleu, attention à ceux qui peuvent avoir des idées de big bang #cceRF

Rentrée des Radios Locales : Ludique ?



La directrice du réseau France Bleu a présenté au CCE sa «stratégie» pour la rentrée des Radios Locales. On sait qu’elle sera « ludique ». Une promesse d’amusement. Mais avec quoi amuserons-nous nos auditeurs, avec qui, et avec quels moyens ? Nul ne le sait.
La rentrée sera donc « ludique », mais l’attente est angoissante.

Les élus ont transmis l’inquiétude des salariés : pourquoi les équipes sont-elles tenues à l’écart des futures grilles ? Que veulent dire ces « figures libres » avancées par la Directrice, alors que les « figures imposées » transforment la grille des matinales en une chaîne de montage à la Charlie Chaplin ? Que veulent dire ces « matinées ludiques », « après-midi ludiques », « soirées ludiques » ? Comment les rédacteurs en chef vont-ils multiplier les journalistes en studio et les reporters sur le terrain ?

« Des tests auront lieu cet été », « tout n’est pas validé » s’est défendue la Directrice du réseau. « Revue de presse locale », avec un seul journal dans certaines villes, annonces de rendez-vous d’animation par le journaliste dans les titres des journaux, matinaliers bloqués en studio pendant trois heures pour plus de convivialité (les journalistes ce sont des animateurs ?), animateurs donnant les titres des journaux nationaux (les animateurs, ce sont des journalistes ?).

Le SNJ n’est opposé à aucune innovation, surtout si elle est « ludique ». Il rappelle cependant que la «fluidité» et la « convivialité » prônées par la direction impliquent encore plus de rigueur. La force de notre réseau, ce n’est pas d’avoir placé des speakers en studio mais des professionnels sur le terrain.

En 25 ans, chacun dans leurs métiers, des générations de collaborateurs de Radio France ont imposé une marque, une crédibilité. Tout le monde veut sa station de service public, y compris le premier ministre libéral, François Fillon, dans la Sarthe.

En combattant toute les improvisations qui noieraient le travail des journalistes dans un mélange incertain, fut-il « ludique », le SNJ défendra le formidable acquis que représente la griffe locale de Radio France. A celles et ceux qui sont fascinés par les radios privées « ludiques », nous rappellerons que la première d’entre elle a perdu le tiers de ses auditeurs, il y a quelques années, en décidant de faire jeune. En radio les coups de barre sont dangereux. Une grille se change par petites touches.

Les équipes collées à leur terrain ne sont pas moins compétentes que les têtes pensantes accrochées à leurs sondages.

Bleu_LUDIQUE.doc Bleu_LUDIQUE.doc  (34 Ko)



6 Juin 2008
Lu 5015 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv