Partager ce site







SNJ Radio France : @radiofrance @franceinfo Les qualités de Bruce Toussaint ne sont pas en cause, mais n'oublions pas les qualités des… https://t.co/Qhfg0fTeAi
SNJ Radio France : .@radiofrance cède une fois de plus au "vu à la TV" et recrute Bruce Toussaint pour la matinale de @franceinfo. 1/2
SNJ Radio France : Respect pour les pigistes du #reseauSpartacus qui ont "suspendu leur collab" ce week-end à RFI car pas intégrés aux futurs accords de FMM
SNJ Radio France : @fbleuchampagne La clim @fbleuchampagne est en panne. Dans plusieurs locales le changement de prestataire pose prob… https://t.co/W719uwZ4uH

Radio France ne répond plus



Radio France ne répond plus
Il n'y a pas de petites économies pour Radio France, pas même de minuscules, pas même de ridicules.
Et c'est comme ça que le premier groupe radiophonique français aux 4.000 collaborateurs et au budget de fonctionnement de 500 millions d'euro a décidé de ne plus payer quelqu'un pour s'occuper du standard de la Maison de la Radio de 20h à 8h du matin.

Et si des auditeurs têtus s'obstinent à appeler, au mépris du sens des économies de la maison ronde ? La solution a vite été trouvée : auditeurs et fâcheux aboutiront directement dans les rédactions et plus précisément au Bocal de France Inter et au Bocal de France Info. Au saint des saint. A l'endroit même où appellent les Locales, les correspondants à l'étranger, les envoyés spéciaux. Là où on enregistre absolument tout ce qui passe à l'antenne. Là où on fait "l'ordre" des journaux avant la diffusion.


Toutes ces tâches devront attendre. Les assistants d'éditions ont un travail bien plus important désormais : se transformer en standardistes nocturnes. On ne leur a pas demandé leur avis. Ils n'ont pas la compétence, pas le temps et plein de boulot à faire, essentiel pour l'antenne, mais c'est moins important pour Radio France que l'économie d'UN salaire.

C'est Bercy qui va être content de savoir que Radio France projette maintenant l'économie d'un autre demi salaire, puisque la maison pense également à la suppression du standard le week-end, et évidemment à son transfert dans les rédactions.


7 Septembre 2006
Lu 3722 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv