Partager ce site







SNJ Radio France : RT @Anne_Orenstein: On peut aussi relire ce papier sur Philippe Chaffanjon mort il y a 4 ans et pleurer sur France Bleu. https://t.co/Yl7Du…
SNJ Radio France : RT @achass: Ce soir les résultats #Presidentielle2017 ne seront malheureusement pas sur francebleu.fr. La raison c'est qu'il n'y a pas de b…
SNJ Radio France : Présidentielle : France Bleu/France 3, ce n'est pas un partenariat, c'est une... https://t.co/4yZp7urPJo https://t.co/SirBbTl1Gk
SNJ Radio France : Tristesse et pensées pour Roy-Co https://t.co/xkXG0LLcSv

Qui sommes nous

Le SNJ à Radio France



Qui sommes nous
Relancée dans les années 80, la section Radio France du SNJ s’est progressivement imposée depuis 25 ans comme le premier syndicat de journalistes dans l’entreprise.

Avec aujourd’hui quelque 120 adhérents à jour de cotisation (soit environ 20% des effectifs), le Snj est depuis longtemps le syndicat de journalistes le plus représenté dans les radios locales et son audience n’a cessé de croître dans les rédactions nationales où il est arrivé largement en tête lors des dernières élections DP.
Le SNJ est l’artisan n°1 des principaux accords sociaux journalistes signés à Radio France depuis 15 ans : la révision de la grille salariale (accords Servat), l’accord sur la réduction du temps de travail et les 35 heures, la création du NIS (nouvel instrument salarial) pour augmenter annuellement les salaires, l’intégration de 45 CDD et pigistes, l’accord « précaires » et l’accord sur les droits d’auteurs des journalistes.

Ses valeurs sont simples : la défense des intérêts matériels et moraux des journalistes et la défense des valeurs de service public et de l’indépendance éditoriale des rédactions de Radio France, avec un même refus des compromissions et du dogmatisme.

A noter, avec ses élus DP, CE et Chsct le SNJ se bat pour tous, et pas seulement pour les journalistes.

Le SNJ national

Le SNJ Radio France est l’une des principales sections du Syndicat National des Journalistes.
Premier syndicat de journalistes, le plus présent dans toutes les régions et toutes les entreprises, jouant un rôle essentiel à la commission de la carte, le SNJ est aussi le plus ancien des syndicats de la profession.

Fondé en 1918, il a été depuis près d’un siècle au cœur de tous les grands combats pour la définition du statut de journaliste en France, la mise en place de la commission de la carte, des conventions collectives dans les entreprises de presse. Il se distingue des autres syndicats de type confédération, où les « branches journalistiques » tendent à se diluer.

Le SNJ n’est toutefois pas un syndicat corporatiste. Il est d’ailleurs membre de Solidaires.

Depuis juillet 2014, Vincent Lanier est le Premier secrétaire général. Âgé de 46 ans, il est journaliste au Progrès depuis une vingtaine d’années et siège notamment à la Commission des droits d’auteur des journalistes (CDAJ) . Il succède à Anthony Bellanger, Premier secrétaire général du SNJ depuis 2011, recruté à Bruxelles comme Secrétaire général adjoint de la Fédération internationale des journalistes.

Le siège du SNJ est situé 33, rue du Louvre dans le 2ème arrondissement de Paris (Métro Sentier).
Il est ouvert à tous les journalistes, toute l’année, sur place et par téléphone du lundi au vendredi, de 10 heures à 20 heures.
Tél.: 01 42 36 84 23
Fax: 01 45 08 80 33
Site: snj.fr
e-mail: snj@snj.fr


30 Novembre 2011
Lu 72806 fois