Quelques conseils concernant les entretiens individuels



Quelques conseils concernant les entretiens individuels
La Direction a mis en place depuis quelques années des entretiens individuels pour les journalistes (même si quelques rédactions y réchappent encore).

Un support d'entretien individuel existe. Il s'appelle "L'entretien annuel de bilan et développement". il a été soumis pour avis aux CHSCT et CE.

Sur le principe, l'entretien annuel n'est pas contesté par notre syndicat. Il est même considéré comme un outil intéressant pour l'évolution des salariés.
La signature post-entretien du journaliste venant attester qu'il a pris connaissance de ce que son supérieur hiérarchique a écrit sur lui, la possibilité d'y ajouter un commentaire, celle de pouvoir refuser cet entretien et le recours possible au N+2, c’est à dire le niveau hiérarchique supérieur, nous semblent des garanties intéressantes.

En revanche nous pensons qu’il peut être difficile pour un salarié de déterminer les activités dans lesquelles il s'est le mieux réalisé, dans lesquelles il pense pouvoir le mieux progresser. Ca peut ressembler à une séance d’auto-critique.

Le SNJ invite les journalistes qui le souhaitent, à laisser leur supérieur hiérarchique déterminer tout seul comme un grand « les 2/3 aspects dans lesquels le/la collaborateur -trice se réalise le mieux » « les 2/3 aspects de la fonction dans lesquels le/la collaborateur-trice peut progresser » en modifiant, lors de l’entretien, la formulation des questions. C'est au N+1 de faire le bilan de l'année écoulée. C'est au N+1 d'estimer les capacités en terme de technicité, organisation, réalisation, initiative, coopération, animation, implication, qualité, et au/à la collaborateur/trice de dire s'il/elle est d'accord.

Nous vous conseillons de préparer l'entretien. Lisez les questions à l’avance et sachez déjà ce que vous allez répondre.
Envisagez en majorité des réponses mettant en avant vos qualités, ou évoquant des demandes de formations et des projets professionnels.

Ce n'est pas à vous de définir vos éventuels « points faibles », d'autant qu'ils peuvent être liés à votre contexte de travail - manque de moyen humain, matériel, encadrement défaillant, etc.-
Ces points peuvent d’ailleurs être signalés. Par exemple, à la 1ère question « La fonction a-t-elle évolué lors de la période de référence ?» Vous pouvez répondre par exemple que vos conditions de travail ayant changé ou évolué négativement, votre fonction est la même, mais votre travail s’est révélé plus difficile à accomplir.

Surtout, ne signez pas le compte-rendu à chaud. Emportez-le chez vous pour le relire à tête reposée et apporter les commentaires que vous jugerez nécessaires, dans la dernière case « Commentaire du collaborateur/trice sur l’entretien annuel ».

Dans tous les cas, demandez ou réalisez une copie du compte-rendu.
Sachez qu’un exemplaire du document restera dans votre direction, un autre ira à la DRH (toujours sur support papier).

En pièce jointe vous trouverez le « support d'entretien annuel de bilan et développement » ainsi que la documentation que la Direction fournit actuellement.


FORMULAIRE_ENTRETIEN.pdf FORMULAIRE_ENTRETIEN.pdf  (35.86 Ko)
GUIDE_BILAN__DEV_CONSULTATION.pdf GUIDE_BILAN__DEV_CONSULTATION.pdf  (43.79 Ko)



24 Avril 2008
Lu 11677 fois





L'actu par Chaîne | Audiovisuel public | Pages Pratiques | S N J | Et aussi | Les accords | Qui sommes nous | Nous joindre | Adhérer | Espace adhérents