Partager ce site







SNJ Radio France : Les nuisances des open spaces bien connues des personnels en région cc @francebleu https://t.co/l3r4ie4kMD
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Les personnels de l'audiovisuel prônent une réforme radicale du Sénat https://t.co/HigEGp5wII
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet Rapprochement de France 3 et France Bleu, nous sommes "local", ils sont "régional", nous sommes très différents #cceRF
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet France 3 et France Bleu, attention à ceux qui peuvent avoir des idées de big bang #cceRF

Paroles de Bleu #GreveBleu



Hier jeudi, les salariés de France Bleu ont parlé. Ils ont affirmé, par une grève très suivie, qu'ils refusent le projet de la direction. Dans au moins une dizaine de stations, les assemblées générales ont aussi adressé des lettres ouvertes à Eric Revel. En voici quelques extraits.
 
Le directeur du réseau France Bleu revendique une conviction partagée : « maintenir le lien de proximité qui nous lie à nos auditeurs », tout en supprimant pourtant 2h45 de programme local par jour (...) - FB Cotentin
 
Sur les 12 heures de programmes spécifiques que nous assurons aujourd’hui, vous nous amputez de 2h45… Vous privez nos auditeurs d’un quart de leur radio locale ! - FB Drôme-Ardèche
 
Certains d’entre nous ont pu croire à un canular en découvrant que l’ensemble des locales allait raccrocher sur Paris de 8h45 à 9h25. Ceci est une aberration ! - FB Provence
 
Visiblement, nous n’avons pas la même notion de proximité avec les auditeurs. - FB Picardie
 
Vous imaginez que les journalistes des Radios Locales seront heureux de prendre en charge le journal de 7 heures 30, en ignorant ou en faisant semblant d’ignorer que la charge de travail n’autorise aucun nouveau rendez-vous. - FB Vaucluse
 
La direction envisage d’imposer des reportages nationaux dans toutes les éditions matinales, avec comme conséquence directe un appauvrissement de l’information locale. - FB Breizh Izel
 
Une baisse des informations locales d’environ 30% dans les journaux au profit d’une information nationale et internationale, transférée sur les équipes en région sans moyens supplémentaires - FB Orléans
 
Par votre projet, vous voulez modifier cet ADN. Nous éloigner de nos auditeurs en imposant des contenus nationaux, en « nationalisant » près de 3h de notre antenne. - FB Armorique
 
Ce projet a été annoncé précipitamment mais aussi et surtout sans aucune concertation ni avec les employés ni avec les cadres. - FB Orléans
 
Depuis au moins 2 ans, nous sommes confrontés à un management incompréhensible, que nous percevons comme méprisant et déconnecté des réalités de nos territoires. - FB Picardie

Lorsque nous allons sur le terrain, que ce soit des animateurs, techniciens, journalistes ou régisseur, nous sommes régulièrement interpellés sur la qualité de notre antenne. Malgré les procédures Vigipirate qui pourraient les dissuader, de nombreux auditeurs passent la porte de la radio juste pour dire bonjour, juste pour dire qu'ils aiment telle ou telle émission, tel ou tel rendez-vous d'antenne. Des automobilistes klaxonnent ou font des appels de phare lorsqu'ils croisent une voiture France Bleu, à un feu rouge, on nous demande un autocollant. La radio que nous faisons fait partie de leur famille. - FB Besançon
 
Les directions du Réseau, se succédant depuis plusieurs années à un rythme effréné, semblent totalement méconnaître le territoire local - FB Cotentin
 
Les ateliers de grille nous ont permis d’imaginer de nouvelles dynamiques, une évolution des émissions, tout en garantissant l’ADN de France Bleu, c'est-à-dire le LOCAL. Vous balayez tout cela (...) - FB Vaucluse
 
Le questionnaire Internet et les groupes de travail de l'automne, les ateliers de grille récents auxquels les salariés ont participé massivement, étaient un message d'espoir. Cet espoir, vous venez de le doucher. - FB Armorique
 
Non, Monsieur Revel, l'ensemble de ces "réflexions" n'est pas "le fruit d'un travail collectif". Il s'agit de décisions unilatérales. - FB Bourgogne
 
Nous ne l’acceptons pas et nous sommes fatigués d’être traités de la sorte. - FB Drôme-Ardèche
 
Nous, personnels de France Bleu, sommes inquiets et en colère, et nous ne laisserons pas la Direction saborder le réseau que nous faisons vivre et grandir patiemment depuis de nombreuses années. - FB Provence

Nous ne voulons pas abandonner nos auditeurs pour des décisions qui ne prennent pas en compte leurs besoins. - FB Besançon
 
Quelles que soient les qualités de la tête d'affiche, celle-ci parlera-t-elle autant et si souvent de votre lieu de vie, de ses points forts et de ses points faibles que nous, qui vivons au milieu de vous ? Aujourd'hui, on veut faire taire les régions sur la radio de service public -
FB Sud Lorraine
 
Nous souhaitons aussi et avant tout préserver notre mission de service public : informer, éduquer et divertir comme l’est notre engagement auprès de la tutelle, et répondre à des auditeurs qui, dans le cadre de leur contribution à l’audiovisuel public, peuvent légitimement être exigeants quant à leurs programmes locaux. Vu d’ici, nous le sommes tout autant qu’eux –FB Champagne.
 
 
Ce vendredi, un comité central d'entreprise entièrement consacré à France Bleu a lieu à Paris. Nous saurons donc si la direction a entendu votre voix et compris qu’il fallait arrêter de casser notre radio.
 
 



19 Mai 2017
Lu 1540 fois


Tags : France Bleu



Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv