Partager ce site







SNJ Radio France : Retrouvez le LT du #cceRF consacré à @Francebleu https://t.co/7wyF4KB2mF https://t.co/JADaQGOe7g
SNJ Radio France : Paroles de Bleu. Après la grève très suivie d'hier, les salariés ont écrit à la... https://t.co/2pEMcx6gsU https://t.co/wR3fB3CVXl
SNJ Radio France : Motion de défiance à France Bleu https://t.co/V95Ikodkfe
SNJ Radio France : RT @snj_rf: Rappelez-vous, 15 avril 2015 Matthieu Gallet signait et s'engageait vis à vis des locales de @francebleu #greveBleu https://t.c…

Numérique : les choses sérieuses, enfin



Une négociation sur le multimédia est ouverte depuis fin 2015. Le SNJ et 371 journalistes avaient souligné, voilà plus dun an *, l’importance de cet enjeu et l’urgence d’en finir avec l’amateurisme.
Alors que plusieurs points essentiels restent à examiner, nos exigences n’ont pas changé.
 
Beaucoup en parlent mais personne ne l’a vu. L’accord sur le multimédia est toujours en cours de négociation. La direction a choisi de faire compliqué - et inutilement long - en intégrant tous les métiers dans un seul texte.
 
C’est pourtant bien dans les rédactions que l’alimentation de canaux supplémentaires entraînera le plus de changements. Pour rendre cette transition possible, l’accord devra garantir :
 
  • des formations apportant les compétences nécessaires, y compris aux cadres. Un accompagnement renforcé et dans la durée pour ceux qui en ont besoin ;
     
  • des principes d’organisation clairs, avec une priorité à la radio et une meilleure définition du rôle des journalistes web ;
     
  • des attentes transparentes, avec une présentation de la ligne éditoriale chaque année. A France Bleu, la direction devra choisir : soit les matinales surchargées et leur trop-plein d’”interactivité”, soit des infos en ligne avec des reporters pour aller les chercher ;
     
  • des garde-fous sur l’ouverture des commentaires, la publication sur Facebook de sujets inutilement polémiques et la signature des articles ;
     
  • des droits d’auteur honnêtes. Radio France a pris l’habitude délirante de voler nos photos pour les donner à la concurrence. Cette redistribution doit être encadrée et rémunérée.

 
Sur chacun de ces points, le SNJ Radio France propose et discute, avec le souci permanent de préserver la qualité de l’information.

Nous sommes ambitieux, parce que ce texte sera déterminant pour le futur de Radio France et de ses journalistes.
 
Nous sommes aussi réalistes. Un accord ne changera pas tout du jour au lendemain. Mais il fournira un cadre pour faire du numérique à Radio France ce qu’il devrait être depuis des années : un travail pris au sérieux.



23 Mars 2016
Lu 1310 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv