Partager ce site







SNJ Radio France : Si la direction des sports les aime, qu'elle dise à @radiofrance qu'il ne faut pas/plus piquer des postes aux local… https://t.co/YLuB4Fgnt1
SNJ Radio France : .@franceinter et @franceinfo sont les radios les plus écoutées dans le Rhône. Pourtant le PDG de @radiofrance veut… https://t.co/2V6WF5BNE0
SNJ Radio France : Le PDG de @radiofrance veut fermer le bureau @franceinter de Toulouse. A-t-il seulement regardé les résultats d'aud… https://t.co/PDHtgCxup4
SNJ Radio France : RT @SNJ_national: Ô Toulouse ! Le SNJ tiendra son 99e congrès annuel les 4, 5 et 6 octobre prochains sur les bords de la Garonne https://t.…

Ne contribuez pas



Ne contribuez pas
Le nouveau site de France Bleu est apparemment opérationnel –du moins en façade–. Ceux qui ont été formés vont donc recevoir un login pour alimenter le site.
 
Le SNJ demande à tous les journalistes* de ne rien rentrer sur le site internet tant que la négociation sur les nouveaux médias n’a pas abouti. Pour l’heure, il n’existe aucun cadre légal. Rien dans le contrat de travail des journalistes de Radio France ne concerne le multimédia. Personne ne peut donc nous obliger à remplir les sites web. Ni à Paris, ni en région.
 
Cette non-contribution massive aidera les syndicats à tenter de trouver un accord –si c’est possible– pour l’ensemble des journalistes de Radio France : à Paris, en région, en CDI, en CDD et en pige.
 
Trois dates de négociations sont annoncées : les 10, 12 et 19 décembre.
 
D’ici là, ne contribuez pas au nouveau site internet. Ne formez pas vos confrères sur un coin de bureau, entre deux reportages.
 
Et si votre directeur ne vous trouve pas « moderne », demandez-lui d’estimer le temps de travail supplémentaire quotidien qu’il veut vous voir effectuer. Demandez à vos délégués régionaux pourquoi le multimédia se fait sur la base du volontariat dans les rédactions nationales, alors qu’on veut le rendre obligatoire en région. Demandez-vous pourquoi la DRH n’a prévu de former qu’une moitié des journalistes avant l’ouverture du site et la 2ème moitié… d’ici juin.
 
Nous, nous demanderons, en votre nom, à Philippe Chaffanjon comment d’une main il vous demande encore plus de travail, pendant que de l’autre il supprime des postes.

D’ici à ce que la négociation « tous contributeurs » soit terminée et que nous ayons une réponse à ces questions :
 
Soyez modernes et professionnels, ne contribuez pas.


* Exception faire des journalistes recrutés pour le web


6 Décembre 2012
Lu 1373 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv