Partager ce site







SNJ Radio France : Les nuisances des open spaces bien connues des personnels en région cc @francebleu https://t.co/l3r4ie4kMD
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Les personnels de l'audiovisuel prônent une réforme radicale du Sénat https://t.co/HigEGp5wII
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet Rapprochement de France 3 et France Bleu, nous sommes "local", ils sont "régional", nous sommes très différents #cceRF
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet France 3 et France Bleu, attention à ceux qui peuvent avoir des idées de big bang #cceRF

NAO, Droits d'auteur : travaillez plus pour gagner moins !



NAO, Droits d'auteur : travaillez plus pour gagner moins !
Cette année encore la Direction ne propose pas d'augmentation générale des salaires, même très faible. L'inflation prévue pour 2013 étant de 1,6 %, nous perdons, une fois encore, du pouvoir d'achat.
 
La Direction nous dit qu'elle a essayé de faire quelque chose, mais que la Tutelle ne lui en a pas donné les moyens. Pourtant, des moyens, Radio France en a, mais l'entreprise préfère payer 2,9 millions d'euros d'impôt sur les sociétés, plutôt que de faire profiter les salariés des efforts consentis par tous.
 
Et pour que tout ça colle bien avec sa stratégie de ressources humaines, la Direction nous rejoue sa petite ritournelle sur les automatismes qui permettent aux salaires de continuer à augmenter (heureusement qu'ils sont là !), en plus des avancements individuels. Promis juré, cette année, il y aura autant de promos que l'année dernière. Mais comme la transparence n'est plus la règle dans ce domaine... difficile d'avoir confiance.
 
Même les miettes, il n'y en a pas. La mutuelle ? Elle est en renégociation, impossible de l'augmenter cette année (ah bon ? Quel rapport ?) Les tickets restaurants en région ? Ils ont déjà bien augmenté ces dernières années… Et tant pis s'ils ne permettent pas de manger autre chose qu'un sandwich.
 
Donc, à l'heure où la Direction tente d'imposer un allongement de nos journées de travail pour cause de multimédia, elle ne propose rien pour les journalistes*.
C'est travailler plus pour gagner moins !
 
Bien entendu nous ne signerons pas la NAO, d'ailleurs la Direction ne se faisait guère d'illusions et elle annonce avoir déjà rédigé le PV de désaccord. Seule concession, cette année : pas de chantage à la signature. Remarquez, entre rien et moins que rien... le choix aurait été cornélien !
 
* Seul le tarif de la pige, ridiculement bas à Radio France, augmente de 2 % au 1er juillet et de 3 % au 1er janvier 2014, comme l'année passée.

Droits d’auteur, commission de suivi annuelle

188,17 euros bruts, c’est ce que vous allez toucher ce mois-ci au titre des droits d’auteur 2012*. Une somme qui n’évolue pas malgré l’augmentation du nombre et de la taille des publicités, et chaque année la direction a une nouvelle "bonne raison" pour le justifier.
Cette somme ne concerne que la ré-exploitation de votre production radiophonique et en aucun cas les droits d’auteur de vos photos ou d’éventuels textes que vous auriez pu faire.
Cet accord devra être entièrement renégocié pour inclure justement les photos et les textes.
 
Nous serons également très vigilants quant à la volonté de la DNM, la Direction des Nouveaux Médias, d’instaurer le "pré-roll" à Radio France, c'est-à-dire ajouter une publicité avant le visionnage d’une vidéo ou l’écoute d’un podcast. Le SNJ est absolument opposé à cela pour les éléments produits par les rédactions.
 

NAO, Droits d'auteur : travaillez plus pour gagner moins !
* Les 188,17 € bruts, soit 172,62 € nets, ont été virés fin jullet. Ils ne sont pas sur votre fiche de paye, mais sur un 2e bulletin, à part.


5 Juillet 2013
Lu 534 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv