Partager ce site







SNJ Radio France : RT @valeria_e: Les personnels de l'audiovisuel prônent une réforme radicale du Sénat https://t.co/HigEGp5wII
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet Rapprochement de France 3 et France Bleu, nous sommes "local", ils sont "régional", nous sommes très différents #cceRF
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet France 3 et France Bleu, attention à ceux qui peuvent avoir des idées de big bang #cceRF
SNJ Radio France : Le pdg Radio France explique qu’un travail sur une opération précise avec France 3 est possible, mais pas au delà #cceRF

Multi-collaboration, le point



Multi-collaboration, le point
Le système a changé en cours d’année. La direction Bleu a souhaité passer de la reconduction automatique des versements des années précédentes, à un système prenant mieux en compte la réalité de chaque rédaction.

Un premier versement sur la base des chiffres de 2007 est intervenu en septembre 2008. Il est censé représenter les deux tiers de la « dotation ».

Le dernier tiers, que les stations doivent toucher avant le 15 décembre, est versé sur la base "exacte" de leurs multi-collaborations, effectuées entre septembre et novembre. C'est-à-dire depuis que le 9ème a dit qu’il fallait recommencer à noter les éléments faits pour Paris, ce que tout le monde ou presque avait arrêté de faire...

En 2009, la direction a prévu d’effectuer 3 versements :
  • en avril, sur la base des « multico » effectuées depuis décembre 2008,
  • en septembre, pour les collaborations d’avril à août,
  • et en décembre.
Le principe retenu est de verser l’argent aux moments où les Locales en ont le plus besoin, le planning étant « tendu » par les congés.
Mais le "pli d'aisance" que représente le reversément multicollaboration, ne peut en aucun cas remplacer, même en partie, la réevaluation du bon vieux budget piges et CDD, sans lequel, point de salut.

L’enveloppe 2008 de la multicollaboration a été revalorisée (lire ci-dessous).
C’est indispensable, non seulement pour tenir compte de l’inflation et de l’augmentation du barème des piges. Mais aussi parce que si l’enveloppe globale des multi-collaborations devait rester constante, on se trouverait dans la situation paradoxale de moins rémunérer les éléments produits par les stations les plus « multi-collaborantes ».

D’ailleurs, un papier pour Paris, ça vaut combien ?

Mise à jour le 18 décembre 2008


Voici les montants du budget muticollaboration depuis 2005 :
- En 2005 et 2006 il ne s’agissait pas à proprement parler d’un budget, mais plutôt d’une autorisation de dépassement en fin d’année.
- Le budget 2007 a été calqué sur les montant versés en 2005 et 2006, c'est-à-dire 100.000 € à ventiler entre piges et CDD, au choix des stations.
- Pour 2008, le budget est en augmentation de 25%, c’est à dire 125.000 €.


18 Décembre 2008
Lu 2949 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv