Partager ce site







SNJ Radio France : Le 1er secrétaire général @vinclanier a été réélu 👏 à la tête du @SNJ_national https://t.co/BgN7mDi5UE
SNJ Radio France : #congresSnjToulouse point sur les ordonnances, notamment les conséquences sur le dialogue social https://t.co/ekGgdooNaP
SNJ Radio France : Témoignages de journalistes hués ou caillassés après des propos d’éditorialistes sur leur médias #marre #congresSnjToulouse
SNJ Radio France : Discussions sur la précarité des journalistes mais aussi sur le digital first, les ordonnances et le mélange inform… https://t.co/M4WcYY4zPr

Mathieu Gallet sur France Inter et dans le Monde



Après avoir été l’invité de la matinale de France Inter (de 8h20 à 8h30 puis de 8h40 à 9h00), le nouveau PDG de Radio France s’est également exprimé dans une interview au Monde.

Interrogé par Patrick Cohen et Alexandra Ackoun, le PDG n’a pas souhaité s’engager sur un maintien de l’emploi au cours de sa présidence (ça avait été la première déclaration de Jean-Luc Hees).

Il a tout de même précisé qu’il n’y a pas "aujourd'hui d'objectif de plan de départs volontaires ni involontaires".
a précisé le PDG qui en dit un peu plus dans le Monde : « Les départs liés à l'évolution de la pyramide des âges pourront nous permettre de recruter. Je vais par ailleurs lancer un audit stratégique sur les modes de production de la radio à l'ère numérique, pour nous préparer aux années futures et être aux avant-postes ».

Rappelons qu’à Radio France, le nombre moyen de départs à la retraite par an est de 60 personnes et qu’ils doivent le plus souvent être remplacés.

Il a fallu cinq ans à Radio France pour dégager –au prix de redéploiements parfois très difficiles- 100 postes pour les nouveaux médias et 60 postes pour permettre l’ouverture de deux radios locales.

Au Monde qui lui demande « Comment développer Radio France avec un budget stable ou en baisse ? » Le PDG répond : « Je n'ai pas d'information sur une baisse de notre budget. Nous allons discuter avec l'Etat dans le cadre de notre nouveau contrat d'objectifs et de moyens. Des efforts importants ont déjà été faits en 2013 et 2014. »

En effet, en 2013 les ressources totales de Radio France ont diminué de 1,4% par rapport au budget initial de 2012, du fait d’une baisse de la contribution à l’audiovisuel public de fonctionnement (-5,1 M€), mais également des ressources propres (-4,3 M€), notamment recettes locatives (dues aux travaux) et publicitaires.

Dans le Monde, Mathieu Gallet explique l’importance qu’il veut donner à la communication et au marketing : « Nous allons mettre en place un comité exécutif qui réunira un nombre restreint de personnes, dont Catherine Sueur, la directrice générale déléguée, mais aussi la directrice de la communication, Monique Denoix, car je veux intégrer cette dimension au plus haut niveau, et un directeur délégué pour le marketing stratégique et le développement, chargé de développer l'identité de nos marques et nos ressources propres. »




22 Mai 2014
Lu 1240 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv