Partager ce site







SNJ Radio France : Retrouvez le LT du #cceRF consacré à @Francebleu https://t.co/7wyF4KB2mF https://t.co/JADaQGOe7g
SNJ Radio France : Paroles de Bleu. Après la grève très suivie d'hier, les salariés ont écrit à la... https://t.co/2pEMcx6gsU https://t.co/wR3fB3CVXl
SNJ Radio France : Motion de défiance à France Bleu https://t.co/V95Ikodkfe
SNJ Radio France : RT @snj_rf: Rappelez-vous, 15 avril 2015 Matthieu Gallet signait et s'engageait vis à vis des locales de @francebleu #greveBleu https://t.c…

Les tickets restaurant, la prime panier, le forfait repas



En Région
• Attribution de tickets restaurant* financés à 50% par Radio France. Pour en bénéficier, les horaires de travail doivent inclure les horaires de repas : de 11h30 à 14h30 ou 18h30 à 21h30. La valeur faciale des tickets est passée à 8,00 € le 1er janvier 2013.

A Paris
• Radio France subventionne la cantine gérée par le CE.
L’indemnité d’absence de restauration collective, lorsque la cantine est fermée : 5,34 €
L’indemnité de panier, pour les salariés contraints de se restaurer sur leur lieu de travail, du fait de l’organisation du travail : 5,80 €

Pour tous
• Pour les journalistes envoyés en mission, c'est-à-dire hors de la zone de résidence (11h30-14h30 ou 18h30-21h30) : versement d'un forfait repas 17,10 € (la distinction "petite ville", "grande ville" a été abolie le 1er septembre 2010)
• Pour les salariés en déplacement dans la zone de résidence à l'heure des repas : versement d'un forfait repas "sans justificatif" (10,68 €) ou "avec justificatif" (13,73 €).



* Conditions d'attribution des tickets restaurant
Toute absence, quelque soit le motif, rend impossible l'attribution de tickets restaurant. C'est la même chose lors d'une formation donnant lieu à une autre formule d'indemnisation pour les repas (cantine à Radio France, forfait repas, ...) ou lors d'une mission donnant lieu au versement d'un forfait repas ou à une invitation.

Généralement un nombre forfaitaire mensuel de tickets restaurant, est attribué, évalué en fonction de l'organisation de travail de chacun, lissé sur 12 mois. Il sera probablement adapté. Diminué, par exemple, des jours de RTT non acquis pour cause d'absence maladie, maternité, accident du travail. Ou augmenté des jours de congés ou RTT épargnés sur le CET.


18 Décembre 2013
Lu 11178 fois





L'actu par Chaîne | Audiovisuel public | Pages Pratiques | S N J | Et aussi | Les accords | Qui sommes nous | Nous joindre | Adhérer | Espace adhérents