Partager ce site







SNJ Radio France : RT @valeria_e: Les personnels de l'audiovisuel prônent une réforme radicale du Sénat https://t.co/HigEGp5wII
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet Rapprochement de France 3 et France Bleu, nous sommes "local", ils sont "régional", nous sommes très différents #cceRF
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet France 3 et France Bleu, attention à ceux qui peuvent avoir des idées de big bang #cceRF
SNJ Radio France : Le pdg Radio France explique qu’un travail sur une opération précise avec France 3 est possible, mais pas au delà #cceRF

Les Locales priées de démarrer plus tôt les jours fériés



Le lundi 1er novembre ne sera pas un jour férié comme les autres. Pour la première fois, la direction de Bleu exige des locales qu’elles ouvrent leur antenne dès 6 heures, France Bleu n'assurant plus le 6/7 national les jours fériés.

Et désormais, ça sera comme ça tous les jours fériés ! Une annonce sans concertation avec les équipes et sans anticipation sur les moyens à mettre en œuvre.

Les équipes réagissent. En voici quelque exemples.


Motion du personnel de France Bleu Roussillon

Les salariés de France Bleu Roussillon s’étonnent de la décision de la direction de France Bleu de ne plus assurer de 6/7 national les jours fériés ce qui oblige l’ensemble des stations du réseau à démarrer leurs antennes une heure plus tôt.
Nous sommes surtout très surpris que cette décision prise sans concertation nous ait été communiquée brutalement, 5 jours seulement avant son application.
Par ailleurs, il nous semble que cette modification substantielle de grille aurait dû être présentée au CE, ce qui n’a pas été le cas.
En conséquence, nous demandons à la direction de France Bleu Roussillon de surseoir à cette décision, dans l’attente du prochain CE.



Motion de la rédaction de France Bleu Azur

L’ensemble de la rédaction de France Bleu Azur s’oppose à la décision unilatérale de la direction centrale de France Bleu de changer l’heure du début de l’antenne locale ce lundi 1er novembre de 7 heures à 6 heures. Une décision prise brusquement sans concertation avec les responsables d’antenne et notamment avec les rédacteurs en chefs. Une décision qui par ailleurs implique pour France Bleu Azur la présence d’un journaliste en plus au tableau de service. Ces moyens supplémentaires ont-ils été pris en compte ?


29 Octobre 2010
Lu 1853 fois


Tags : France Bleu



Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv