Partager ce site







SNJ Radio France : @Frederic_Neveu @franceinfo @mathieu_gallet Etes-vous sur de vos informations ? Avez-vous entendu les brèves dans l… https://t.co/uRQcdwEg4v
SNJ Radio France : RT @presidentftv: Pas question de laisser le #gouvernement et les #PDG de l’audiovisuel public abimer nos entreprises et ses salariés !! En…
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Formidable ! Tout le monde paraît pressé de sacrifier @francebleu sur l’hôtel des économies #colère https://t.co/fOS5H1Vzne…
SNJ Radio France : @gaelhamayon @FrancoiseNyssen Quelle bonne idée de tenter de dépister les sources des journalistes et de mener enqu… https://t.co/pDeUexlVPb

Le Mouv, la seule rédaction qui ne couvre pas les attentats



Le Mouv, la seule rédaction qui ne couvre pas les attentats
Depuis mercredi dernier, les titulaires de la rédaction du Mouv' (ou ce qu'il en reste) sont doublement accablés. A la mort de nos confrères de Charlie Hebdo, à la menace qui pèse sur la liberté de la presse, s'ajoute le fait, pour les journalistes du Mouv, de ne pas avoir pu effectuer leur mission d'information de service public.
 
Sur une radio qui se veut, plus qu’hier, la radio des jeunes des quartiers populaires, il n’y eu que quelques flashs et une seule émission spéciale de 35 minutes, diffusée vendredi 9 janvier au beau milieu d'une antenne "morte". En effet, depuis les vacances de Noël, et en prévision du lancement de la nouvelle formule repoussée à début février, le Mouv est un robinet à musique sans animateur et avec des flashs en matinales et un résumé d’actualité de trois minutes le soir.
 
Lors des attentats de la semaine dernière, les auditeurs n’ont donc eu ni suivi, ni explications, ni mise en perspective de cette actualité qui va sans doute changer en profondeur la société française et qui concerne au premier chef la jeunesse de ce pays. 
 
La rédaction ressent donc un profond malaise, de la frustration et même de la honte. Les Nagras croupissent dans les armoires alors qu’il y a tant de choses à faire dans la complémentarité des autres antennes.
 
D’où cette interrogation qui ne cesse de revenir : à quoi servent huit journalistes professionnels pour une antenne qui ne traite pas l’actualité, même lorsqu’elle est incontournable ?
 
Ce gâchis dure depuis trop longtemps pour les journalistes concernés et pour toute l’entreprise.
 



14 Janvier 2015
Lu 9583 fois


Tags : Le Mouv



Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv