Partager ce site







SNJ Radio France : @Frederic_Neveu @franceinfo @mathieu_gallet Etes-vous sur de vos informations ? Avez-vous entendu les brèves dans l… https://t.co/uRQcdwEg4v
SNJ Radio France : RT @presidentftv: Pas question de laisser le #gouvernement et les #PDG de l’audiovisuel public abimer nos entreprises et ses salariés !! En…
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Formidable ! Tout le monde paraît pressé de sacrifier @francebleu sur l’hôtel des économies #colère https://t.co/fOS5H1Vzne…
SNJ Radio France : @gaelhamayon @FrancoiseNyssen Quelle bonne idée de tenter de dépister les sources des journalistes et de mener enqu… https://t.co/pDeUexlVPb

Journalisme ?



Journalisme ?
Selon Le Monde et L’Express, deux journalistes parmi les plus influents font partie du groupe qui s’est formé autour de Nicolas Sarkozy dans le but de le faire réélire. Il s’agit d’Etienne Mougeotte du Figaro et de Gérard Carreyrou de France Soir.

Au même moment, on apprend, encore dans Le Monde, que Jean-François Mancel, député UMP de l'Oise, a déposé le 13 juillet à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à instituer un conseil national de déontologie journalistique. Il serait chargé de rédiger et de faire respecter un code déontologique contraignant pour les journalistes. Et ceci après que la commission Frappat chargée de réaliser une charte, ait rendu les armes en juin dernier, son texte ayant été refusé à la fois par les syndicats de journalistes -le Snj en tête- et par les employeurs qui ne veulent pas d’un texte intégré à la Convention.
 
Voici le texte du projet de loi de Jean-François Mancel, dont les premiers mots sont éclairants ... « Les exemples ne manquent pas pour illustrer les excès auxquels certains journalistes peuvent succomber. Les atteintes au secret de l'instruction, au secret défense, à la dignité et à la vie privée de la personne sont autant d'abus qui ont connu une certaine recrudescence ces dernières années… »
 
Lire à ce propos l’analyse d’Olivier Da Lage du bureau national du Snj. Il note, entre autres propositions, celle concernant la composition de cet ordre « L’État nomme un tiers des membres du Conseil national de déontologie, mais de plus, il rajoute à la liste un haut fonctionnaire qui prend part aux votes… »
 
Que penserait ce nouvel "ordre" -qui n'est heureusement pas encore né- du fait que deux journalistes organisent la réélection de Nicolas Sarlozy ?

 



17 Août 2011
Lu 1465 fois


Tags : politique



L'actu par Chaîne | Audiovisuel public | Pages Pratiques | S N J | Et aussi | Les accords | Qui sommes nous | Nous joindre | Adhérer | Espace adhérents