Partager ce site







SNJ Radio France : @erenault @Figaro_Economie Ne confondez-vous pas nouvelle convention collective pour les personnels technico-admini… https://t.co/LocNjlKRPB
SNJ Radio France : RT @Anne_Orenstein: On peut aussi relire ce papier sur Philippe Chaffanjon mort il y a 4 ans et pleurer sur France Bleu. https://t.co/Yl7Du…
SNJ Radio France : RT @achass: Ce soir les résultats #Presidentielle2017 ne seront malheureusement pas sur francebleu.fr. La raison c'est qu'il n'y a pas de b…
SNJ Radio France : Présidentielle : France Bleu/France 3, ce n'est pas un partenariat, c'est une... https://t.co/4yZp7urPJo https://t.co/SirBbTl1Gk

France Inter : les yeux plus gros que le ventre ?



Depuis octobre, France Inter propose à ses auditeurs un tour d’Europe avec une étape tous les 15 jours. Une opération annoncée en grandes pompes à quelques mois des élections européennes.
 
Malheureusement, notre direction a lancé ce projet ambitieux sans avoir pris la peine de boucler son financement qui repose principalement sur des aides européennes. Or selon nos informations, France Inter n’est pas encore sûre de toucher cet argent !
 
En attendant une éventuelle subvention, notre radio finance donc ce tour d’Europe tant bien que mal. La prochaine étape, prévue à Rome le 8 novembre, a même été sérieusement remise en cause. Pour des raisons budgétaires, il a fallu réduire la voilure. Conséquence : les reporters et la correspondante de Radio France en Italie (que la direction avait oublié de prévenir…) devront travailler dans la précipitation. Ils n’auront que deux jours et demi pour tourner et monter leurs reportages diffusés dans la matinale, le journal de 13h et l’émission « Tous des Européens » de 18h à 20h. Dans ces conditions, il ne faut pas s’attendre à des miracles : la qualité des reportages va forcément en pâtir.
 
Manifestement, France Inter n’a pas les moyens de ses ambitions mais cela ne l’empêche pas d’envoyer deux directeurs à Rome pour profiter des splendeurs de la Villa Médicis ! Preuve que les économies se font toujours au détriment de l’antenne et de ceux qui l’alimentent au quotidien.

Quoiqu’il en soit, pour être réussie, cette tournée des capitales européennes aurait mérité plus de préparation et d’anticipation. Bref, un sens de l’organisation dont semble dépourvue la direction de France Inter.


30 Octobre 2013
Lu 1153 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv