Partager ce site







SNJ Radio France : @fbleuchampagne La clim @fbleuchampagne est en panne. Dans plusieurs locales le changement de prestataire pose prob… https://t.co/W719uwZ4uH
SNJ Radio France : Il faut entre 32 et 45° dans les locaux de @fbleuchampagne. Les serveurs sont tombés en panne. Un salarié a fait gros malaise
SNJ Radio France : bonjour@radiofrance tu veux qu'on t'explique pourquoi la locale de Reims ne peut plus émettre et ceci jusqu'à, au m… https://t.co/z0JcEpQlRc
SNJ Radio France : Les élus quittent la salle et suspendent la séance du comité central d’entreprise dans l’attente d’un projet concerté sur Fip #cceRF

France Inter : les yeux plus gros que le ventre ?



Depuis octobre, France Inter propose à ses auditeurs un tour d’Europe avec une étape tous les 15 jours. Une opération annoncée en grandes pompes à quelques mois des élections européennes.
 
Malheureusement, notre direction a lancé ce projet ambitieux sans avoir pris la peine de boucler son financement qui repose principalement sur des aides européennes. Or selon nos informations, France Inter n’est pas encore sûre de toucher cet argent !
 
En attendant une éventuelle subvention, notre radio finance donc ce tour d’Europe tant bien que mal. La prochaine étape, prévue à Rome le 8 novembre, a même été sérieusement remise en cause. Pour des raisons budgétaires, il a fallu réduire la voilure. Conséquence : les reporters et la correspondante de Radio France en Italie (que la direction avait oublié de prévenir…) devront travailler dans la précipitation. Ils n’auront que deux jours et demi pour tourner et monter leurs reportages diffusés dans la matinale, le journal de 13h et l’émission « Tous des Européens » de 18h à 20h. Dans ces conditions, il ne faut pas s’attendre à des miracles : la qualité des reportages va forcément en pâtir.
 
Manifestement, France Inter n’a pas les moyens de ses ambitions mais cela ne l’empêche pas d’envoyer deux directeurs à Rome pour profiter des splendeurs de la Villa Médicis ! Preuve que les économies se font toujours au détriment de l’antenne et de ceux qui l’alimentent au quotidien.

Quoiqu’il en soit, pour être réussie, cette tournée des capitales européennes aurait mérité plus de préparation et d’anticipation. Bref, un sens de l’organisation dont semble dépourvue la direction de France Inter.


30 Octobre 2013
Lu 1170 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv