Facebook

Twitter

Mobile

Rss






SNJ Radio France : Multimédia : il y a urgence, Monsieur le Président: Il y a urgence à négocier un accord sur le multimédia.... http://t.co/OrTtvHnpio
SNJ Radio France : de @FBOrleans à @bleuauxerre http://t.co/FnWaA0IOVw
SNJ Radio France : L'indépendance des journalistes de Radio France en a pris un coup la semaine dernière http://t.co/NeESfsI4RL
SNJ Radio France : Un nouveau réd chef à @bleusudlorraine et -surprise- ... http://t.co/gSXwufUM1n

Partager ce site



Election au Conseil d’Administration



Election au Conseil d’Administration
Ce n’est pas anodin de travailler à Radio France. Exercer son métier dans la radio de service public, c’est adhérer à un certain nombre de valeurs : exigence, indépendance, respect et complémentarité des métiers. A l’approche des élections et quel qu’en soit le vainqueur, Radio France doit rester plus que jamais libre des pressions politiques et économiques. La tradition d’excellence de nos métiers et de nos formations musicales, l’originalité et l’indépendance de nos chaînes, la crédibilité de nos journalistes ne sont pas des pré-supposés, ils s’entretiennent quotidiennement avec des moyens financiers, des effectifs décents, une formation continue de qualité, des outils de travail adaptés.
 
Le SNJ est le seul syndicat à avoir obtenu des élus dans toutes les régions de France. Fort de son expérience et de son pragmatisme, sans jamais céder aux combines syndicales ou à la démagogie, sans jamais opposer les métiers les uns aux autresil se propose de défendre la qualité du travail des journalistes bien sûr, mais aussi de tous les autres métiers.
 
  • contre les redéploiements sauvages et injustes
  • pour résorber une précarité devenue structurelle
  • pour une vraie détection et pour la disparition du mal-être au travail
  • pour un matériel fiable et adapté aux besoins de notre temps
  • pour garantir à l’audiovisuel public les moyens nécessaires à son développement

 

Nos candidats


1 - Frédéric Métézeau (36 ans, France Culture)
« Entré à Radio France en tant que CDD à France Inter et à France Bleu, j'ai choisi l'action syndicale pour dénoncer la précarité parfois insupportable qui n'a cessé de se développer dans tous les corps de métier. Intégré à France Bleu Nord (Lille) où j'ai passé 5 ans, j'ai été Secrétaire du CE Nord et Délégué syndical SNJ de 2004 à 2008 ce qui m'a permis de découvrir les préoccupations de tous les métiers de Radio France : journalistes, PARL, gestionnaires, agents d'accueil, techniciens et l'ensemble des PTA. A France Culture depuis 2008, j'ai présenté le journal de 8h00 avant de devenir reporter au service politique. Je connais bien notre maison, ses métiers, ses stations, ses valeurs. Aujourd'hui, la crise et le multimédia ne doivent pas être prétextes à des suppressions de postes ou à une dégradation de nos conditions de travail et de nos prestations. Elu au CA, je porterai un regard exigeant et critique sur les grandes décisions qui font la vie de Radio France, pour les salariés et pour les auditeurs du service public.»
 

2 - Anaïs Feuga (38 ans, correspondante à Rome)
« J'ai quitté la télévision (M6) pour la radio et j'ai tourné dans les locales de Radio France (Quimper, Périgueux, Besançon, Tours, Dijon, Rennes, Grenoble, Auxerre…). J’ai intégré Radio France à Nancy comme journaliste, sur le terrain et en matinale. Elue unique déléguée du personnel dans une petite équipe à Metz, j’ai appris à faire entendre la voix de tous les salariés, techniciens, animateurs, agents de gestion, d'accueil et régisseurs. Mon expérience au micro de différentes chaînes m’a permis de  mieux connaître Radio France, ses radios locales, mais aussi la Maison de la Radio. Aujourd’hui Envoyée Spéciale Permanente à Rome, j’entends représenter l’ensemble des salariés pour défendre ce qui fait la fierté du service public, un rayonnement dans les régions et à l’étranger. »
 

3 - Bixente Vrignon (44 ans, journaliste-bilingue France Bleu Pays Basque)
« Après 10 ans dans la presse écrite, je me suis orienté vers la radio, d'abord en CDD, je suis aujourd’hui adjoint d'’une rédaction locale de France Bleu. Longtemps délégué du personnel, puis délégué syndical dans la région Sud Ouest, j'ai appris à accompagner les salariés dans les difficultés qu'ils rencontrent dans leur travail, et au sein de leur station. J'entends défendre la liberté d'expressions au pluriel, de toutes les expressions y compris celles qui s'expriment dans chacune de nos locales, et dans les langues régionales. Au Conseil d'Administration, il faut aussi défendre le paritarisme qui fait spécificité du service public de l'audiovisuel, entendre toutes les professions, toutes les chaines, et toutes les régions. »


Pour faire entendre la voix de tous les salariés, pour défendre le service public et pour la pluralité des syndicats au sein du Conseil d’Administration de Radio France.

Election au Conseil d’Administration


13 Mai 2012
Lu 637 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv