Partager ce site







SNJ Radio France : @radiofrance @franceinfo Les qualités de Bruce Toussaint ne sont pas en cause, mais n'oublions pas les qualités des… https://t.co/Qhfg0fTeAi
SNJ Radio France : .@radiofrance cède une fois de plus au "vu à la TV" et recrute Bruce Toussaint pour la matinale de @franceinfo. 1/2
SNJ Radio France : Respect pour les pigistes du #reseauSpartacus qui ont "suspendu leur collab" ce week-end à RFI car pas intégrés aux futurs accords de FMM
SNJ Radio France : @fbleuchampagne La clim @fbleuchampagne est en panne. Dans plusieurs locales le changement de prestataire pose prob… https://t.co/W719uwZ4uH

Défendons-nous, votons SNJ



Défendons-nous, votons SNJ
Le SNJ, nous l’avons construit jour après jour avec vous. Sur nos exigences communes de justice et de respect pour les CDI et les CDD. Pour la réussite de nos antennes, mais pas à n’importe quel prix. Et en bataillant - lorsque cela a été nécessaire - pour nos salaires ou pour nos droits.
 
Durant ces trois dernières années, notre action a été muselée par la nouvelle loi sur la représentativité, qui a mis les journalistes et leurs syndicats à la merci des confédérations. La CFDT, la CGT et Sud sont allés jusqu’à dénoncer notre signature de l’avenant à la convention collective. Résultat : la Direction peut à tout moment supprimer les garanties qui nous protègent.
 
Autre exemple de cette main mise : les Nouveaux Médias. L'accord a échoué, en partie à cause de syndicats qui ne maîtrisent ni les enjeux éditoriaux, ni la réalité de notre travail. Et par la faute d'une Direction qui refuse de créer les postes indispensables et exige d’augmenter encore notre productivité.
 
Le meilleur moyen pour peser sur l'avenir des journalistes, c'est de voter pour un syndicat qui sait de quoi il parle. Pour des candidats qui ont une expertise, et veulent vraiment s'impliquer. Pas pour des confédérations qui présentent aujourd'hui des listes dans le "collège journalistes", après s'être essuyé les pieds sur notre profession.
 
Ce "collège journalistes" est une nouveauté. Le SNJ s'est battu pour l'obtenir. Il doit nous permettre de négocier à nouveau les accords qui nous engagent.  Aucun des accords que nous avons voulu, initié et signé n’aurait été possible avec ce nouveau diktat. Ni l’accord précaire et ses 55 embauches, ni les astreintes, pas plus les disparités ou le Compte Epargne Temps.
 
Sur tous ces dossiers, des mises à jour - voire des renégociations - sont indispensables. Mais c'est impossible tant que les journalistes sont "prisonniers" des confédérations.
 
Aujourd'hui, notre meilleure arme autour de la table de négociation, ce sont vos voix.

Beaucoup d’entre vous connaissent les engagements du SNJ. Ils ne sont pas récents et pour s’en rendre compte il suffit de se rendre sur notre site snj-rf.com.
 
Nous nous sommes battus sur chaque dossier, chaque négociation. DP, CE, CHSCT, CCE, Conseil d’Administration ; le SNJ est présent dans toutes les instances. Partout il porte votre voix, vos priorités, vos exigences. Il accompagne et défend de nombreux journalistes au quotidien.

POUR VOUS FAIRE ENTENDRE, LES 14 ET 15 MAI, VOTEZ SNJ



17 Avril 2013
Lu 181 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv