Partager ce site







SNJ Radio France : @radiofrance @franceinfo Les qualités de Bruce Toussaint ne sont pas en cause, mais n'oublions pas les qualités des… https://t.co/Qhfg0fTeAi
SNJ Radio France : .@radiofrance cède une fois de plus au "vu à la TV" et recrute Bruce Toussaint pour la matinale de @franceinfo. 1/2
SNJ Radio France : Respect pour les pigistes du #reseauSpartacus qui ont "suspendu leur collab" ce week-end à RFI car pas intégrés aux futurs accords de FMM
SNJ Radio France : @fbleuchampagne La clim @fbleuchampagne est en panne. Dans plusieurs locales le changement de prestataire pose prob… https://t.co/W719uwZ4uH

Convention collective : une opposition aux journalistes



Convention collective : une opposition aux journalistes
Trois syndicats viennent de s’opposer au nouvel accord collectif négocié depuis plusieurs mois avec la Direction et qui doit remplacer l’avenant audiovisuel public à la Convention Collective des Journalistes. Cet accord a été signé par le SNJ et par FO.

Cette opposition officielle de la CGT, de Sud et de la CFDT ne « permet pas l’entrée en vigueur de cet accord » comme le précise un texto de la Direction. Ce sont donc les mesures unilatérales présentées par la DRH qui s’appliquent pour les journalistes, des mesures évidemment moins favorables que l’accord signé et surtout des mesures qui ne sont pas pérennes et qui- faute d’un nouvel accord- laisseront dans quelques mois les journalistes avec juste leurs avantages acquis.

CFDT, CGT et SUD ont décidé de jouer les PTA contre les journalistes puisque la seule vraie raison de cette dénonciation est de tenter de faire pression sur la direction pour la négociation du texte général.

Le texte journalistes ne nuisait pourtant en rien à la négociation PTA et protégeait plus durablement les droits des journalistes, qui sont, eux aussi, des salariés de l’entreprise. Ce que semblent avoir oublié ces trois syndicats.


30 Mars 2011
Lu 1630 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv