Partager ce site







SNJ Radio France : Si la direction des sports les aime, qu'elle dise à @radiofrance qu'il ne faut pas/plus piquer des postes aux local… https://t.co/YLuB4Fgnt1
SNJ Radio France : .@franceinter et @franceinfo sont les radios les plus écoutées dans le Rhône. Pourtant le PDG de @radiofrance veut… https://t.co/2V6WF5BNE0
SNJ Radio France : Le PDG de @radiofrance veut fermer le bureau @franceinter de Toulouse. A-t-il seulement regardé les résultats d'aud… https://t.co/PDHtgCxup4
SNJ Radio France : RT @SNJ_national: Ô Toulouse ! Le SNJ tiendra son 99e congrès annuel les 4, 5 et 6 octobre prochains sur les bords de la Garonne https://t.…

Ceux qui font France Bleu disent "STOP" au projet de leur direction #GreveBleu



Le message est éclatant : les salariés de France Bleu refusent le projet de casse du réseau, porté par Éric Revel. 
 
En conséquence d'une mobilisation massive, tous métiers confondus, 90% des 44 stations n'ont pas diffusé de matinale. L'antenne sera très fortement perturbée, presque partout, toute la journée. 
 
Le SNJ Radio France salue cette nouvelle preuve de l'attachement profond des équipes de France Bleu à leur mission de service public local. 
 
Les journalistes, en grève à 80%, n'accepteront ni la nationalisation de vastes tranches, dont l'une stratégique en fin de matinale, ni l'affaiblissement de la rédaction nationale au rôle indispensable pour que chacune des 44 locales puisse se concentrer sur leur raison d'être : la radio locale. 
 

La direction rate la marche


 
Contesté jusque par les cadres des stations, clairement rejeté par ceux qui font France Bleu, porté par un seul homme, le projet qui prévoyait ce chamboulement confus et dangereux est pour nous tous mort-né. 
 
La direction doit en prendre acte en le retirant et, pour relancer France Bleu, accepter de discuter de changements nécessaires, raisonnables et respectueux de son identité. 
 



18 Mai 2017
Lu 4729 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv