Partager ce site







SNJ Radio France : Le 1er secrétaire général @vinclanier a été réélu 👏 à la tête du @SNJ_national https://t.co/BgN7mDi5UE
SNJ Radio France : #congresSnjToulouse point sur les ordonnances, notamment les conséquences sur le dialogue social https://t.co/ekGgdooNaP
SNJ Radio France : Témoignages de journalistes hués ou caillassés après des propos d’éditorialistes sur leur médias #marre #congresSnjToulouse
SNJ Radio France : Discussions sur la précarité des journalistes mais aussi sur le digital first, les ordonnances et le mélange inform… https://t.co/M4WcYY4zPr

Cessez les multicollaborations !

CFDT - SJA-FO - SNJ - SNJ-CGT - SUD



Semaine Blanche du 16 au 22 octobre

Cessez les multicollaborations !
Il y a deux semaines, les journalistes des locales ont observé la grève la plus massive de l’histoire de Radio France.
Résultat ? La Direction générale se tait. Elle se mure. Elle se terre.
Elle tient des réunions huis clos, lance des enquêtes comptables sur vos congés, vos journées de travail, vos grilles, refuse d’entendre votre message.
Les résultats de ces conclaves vous seront communiqués à la mi-novembre. Circulez, y a rien à voir. Vous exigez la transparence, vous n’obtenez que des rumeurs. La Direction s’enferme dans son bunker parisien et menace ceux des siens qui voudraient vous parler.
Il nous faut donc agir.

C’est l’heure de la Semaine Blanche

Plus de locales sur les antennes nationales.

Une seule radio a la fois, c’est votre droit.
Démontrez par le silence que les locales sont aussi le tiers des journaux nationaux. Ne répondez à aucune commande spécifique de Paris. Travaillez pour votre radio et elle seule, ou, si vous y êtes contraints, travaillez pour une radio nationale mais cessez alors de travailler pour votre locale.

Titulaires, couvrez tous les sujets importants. Refusez qu’ils soient confiés aux CDD ou aux pigistes dans le but de contrarier la Semaine Blanche, car les précaires ne peuvent rien refuser. Résistez à leur place. Faites vos sujets normalement, mais seulement sous l’angle local, sans aucune signature nationale. Aucun contrat ne vous oblige à travailler pour deux radios en même temps.

Précaires, ne faites aucune proposition à Paris.

Rédacteurs en chefs, nous savons qu’une majorité d’entre vous comprend, et appuie un combat qui est aussi le vôtre. Sans sortir de votre rôle, ne cherchez pas à casser un mouvement de défense de Votre Rédaction. Ne travaillez pas à la place de votre équipe mais avec elle, à ses côtés.

Journalistes des chaînes nationales, respectez vos confrères. N’ajoutez pas de signatures anciennes au pied de sujets récupérés sur les bases informatiques. Ne coupez pas les papiers pour les faire entrer dans vos formats. L’accord sur les droits d’auteur vous l’interdit formellement.

Ou que vous soyez, quel que soit votre statut, n’hésitez pas à faire remonter aux syndicats signataires de ce tract vos réussites et vos difficultés.

Du 16 au 22 octobre la semaine doit être blanche ! Le silence doit être assourdissant


11 Octobre 2006
Lu 4096 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv