Partager ce site







SNJ Radio France : Si la direction des sports les aime, qu'elle dise à @radiofrance qu'il ne faut pas/plus piquer des postes aux local… https://t.co/YLuB4Fgnt1
SNJ Radio France : .@franceinter et @franceinfo sont les radios les plus écoutées dans le Rhône. Pourtant le PDG de @radiofrance veut… https://t.co/2V6WF5BNE0
SNJ Radio France : Le PDG de @radiofrance veut fermer le bureau @franceinter de Toulouse. A-t-il seulement regardé les résultats d'aud… https://t.co/PDHtgCxup4
SNJ Radio France : RT @SNJ_national: Ô Toulouse ! Le SNJ tiendra son 99e congrès annuel les 4, 5 et 6 octobre prochains sur les bords de la Garonne https://t.…

CPI : des réponses, maintenant !



Près de 60% de la rédaction de France Info (hors encadrement) a déjà signé la motion demandant des réponses sur le projet de chaîne de télévision du service public, auquel France Info est associée.

C’est une requête formelle et indéniable que ni la direction de France Info, ni celle de Radio France ne peuvent ignorer.

L’opacité n’est plus tenable moins de cinq mois avant le démarrage de cette chaîne.

Des réponses et des garanties sur la maîtrise éditoriale, sur les contrats, sur le nom de cette chaîne qui sera le nôtre selon l'AFP ce soir, sur l’avenir du site et sur les moyens consacrés à la radio, doivent être impérativement apportées demain en CCE. Il y a urgence.
 

Voici le texte de la motion

 
Nous, salariés de France Info, refusons la cession du nom France Info sans garantie sur l'avenir de notre radio.

France Info est une radio unique, dont la rigueur, la qualité des reportages et le savoir-faire sont reconnus depuis près de 30 ans. France Info n’est pas à vendre ou à brader, ce n'est pas une marque commerciale.

L’existence de deux chaînes portant le nom France Info serait lourde de conséquences pour nos contrats de travail : pour qui allons-nous travailler demain ? Avec quel avenant ? Serons-nous en mesure de refuser cette modification sans préjudice pour notre avenir ?

Nous refusons de voir les moyens alloués actuellement à France Info transférés à la future chaîne de télévision. Nous voulons savoir combien de postes seront consacrés à cette chaîne et en aucun cas nous n’accepterons la mise en danger du reportage. Nous exigeons que les départs en retraite des journalistes de France Info soient remplacés. Nous refusons que ces postes soient dévolus à la future chaîne de télévision.

Nous refusons toute forme de bénévolat.

Nous exigeons des réponses de la direction de Radio France, d’ici la fin de la semaine.
 



8 Avril 2016
Lu 1391 fois




Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv