Partager ce site







SNJ Radio France : Les nuisances des open spaces bien connues des personnels en région cc @francebleu https://t.co/l3r4ie4kMD
SNJ Radio France : RT @valeria_e: Les personnels de l'audiovisuel prônent une réforme radicale du Sénat https://t.co/HigEGp5wII
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet Rapprochement de France 3 et France Bleu, nous sommes "local", ils sont "régional", nous sommes très différents #cceRF
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet France 3 et France Bleu, attention à ceux qui peuvent avoir des idées de big bang #cceRF

Bordeaux et ailleurs...



Bordeaux et ailleurs...
Les personnels de France Bleu Gironde étaient en grève lundi 9 février.

Par cet arrêt de travail, ils ont voulu marquer leur opposition à la nouvelle pratique de la DRH : la sanction des journalistes de France Bleu.

L’un des leurs, un journaliste, était reçu ce même jour pour « un entretien préalable à une éventuelle sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'au licenciement ».

Peut-être ne le savez-vous pas : plusieurs journalistes ont été sanctionnés en 2008.

Souvent pour des motifs fantaisistes. Toujours avec plus de sévérité qu’imaginé, même par les plus pessimistes ; et toujours avec plus de sévérité à France Bleu que dans les rédactions nationales. A croire qu’à Paris, les discussions ne s’enveniment jamais, qu’aucune conférence de rédaction n’est jamais le lieu de la moindre contestation, que tous les chefs sont suivis, sans question ou discussion aucune.

Patrice Papet dit vouloir instaurer une autre façon de se comporter dans les rapports professionnels. Notons que ce changement de mœurs commence, de la part de la DRH, par des blâmes, des avertissements, des menaces de licenciements ; et a pour résultats des larmes, des nuits d’angoisse la plus noire, des arrêts maladie, des dépressions...

Etre journaliste, c’est choisir. Donc débattre. Donc questionner. Donc discuter.

Ce préavis de grève à Bordeaux n'a rien de symbolique. Il est le premier acte d'un combat prioritaire du SNJ.
Le SNJ Radio France souhaite exprimer son soutien aux salariés bordelais et interpeller la direction pour qu’elle mette fin, au plus vite, à ces pratiques qui institutionnalisent la souffrance au travail.


12 Février 2009
Lu 2785 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv