Partager ce site







SNJ Radio France : RT @valeria_e: Les personnels de l'audiovisuel prônent une réforme radicale du Sénat https://t.co/HigEGp5wII
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet Rapprochement de France 3 et France Bleu, nous sommes "local", ils sont "régional", nous sommes très différents #cceRF
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet France 3 et France Bleu, attention à ceux qui peuvent avoir des idées de big bang #cceRF
SNJ Radio France : Le pdg Radio France explique qu’un travail sur une opération précise avec France 3 est possible, mais pas au delà #cceRF

Bleu au Mans 4ème épisode



Merci à Ouest-France de nous informer sur notre future nouvelle radio locale


Voici un extrait du papier de Ouest-France du samedi 26 juillet

France Bleu. Hier, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a donné la liste des candidats retenus pour l'exploitation de nouvelles fréquences de radio FM dans la région. En Sarthe, une fréquence est réservée pour la diffusion d'une nouvelle station locale du réseau France Bleu au Mans (96 MHz) et à Sablé (105,7 MHz). Le ministère de la Culture avait préempté ces deux fréquences sous la pression des ténors politiques locaux, de gauche comme de droite. « Le principe de cette implantation a été acté il y a six mois, lors d'une entrevue avec le Premier ministre, confiait Jean-Claude Boulard, maire du Mans, fin mai. Nous sommes parvenus à un accord avec le conseil général pour financer, à deux, la moitié des investissements nécessaires à cette implantation, et la Ville a été mandatée pour trouver un site. » France Bleu aimerait s'installer dans l'autogare, avenue du général-Leclerc, qui doit se libérer au printemps. L'arrivée de la radio locale comprendrait l'embauche ou le transfert de 24 salariés de Radio-France.


Dernières infos

(Mis à jour le 26 mai)

Le turbo a visiblement été mis sur le dossier « Le Mans ».
Jean-Paul Cluzel a rencontré Jean-Claude Boulard, le maire du Man, le 13 mai dernier.
Bernard Liot, Délégué pour la Région Grand Ouest, en est à visiter avec son équipe les locaux possibles rue Courthardy, en plein centre ville du Mans après avoir rencontré les politiques locaux le 6 mai. C’est dire si le dossier est avancé…

Pourtant jamais nous n’avons entendu parler de ce projet, dont nous avons appris l’existence dans la presse, par la bouche de François Fillon lequel évoquait un dossier remontant à plusieurs mois…

Une Locale ? Une micro ? Avec quel projet ? Quel budget ? Quelles créations d’emplois ?

Toutes ces questions devront trouver une réponse au plus vite. Nous les poserons en tout cas lors du CCE des 3 et 4 juin 2008.


Interview de Jean-Paul Cluzel, le 22 avril, au « Le Maine Libre »


Le Maine libre.- Dans nos colonnes le 3 mars dernier, François Fillon présentait comme acquise l’arrivée de France Bleu au Mans. Le Premier ministre (UMP) comme le maire du Mans (PS) tiennent beaucoup à ce projet ?
Jean-Paul Cluzel.- Il est exact que François Fillon comme Jean-Claude Boulard m’interpellent depuis longtemps à ce sujet et que leur souhait est très vif de voir France Bleu s’installer au Mans. Je crois même savoir qu’ils se sont vus sur ce thème avant les élections municipales et qu’ils pensent tous les deux que c’est une chose utile. Je dois aussi préciser que les lettres de M. Boulard sur cette question sont bien antérieures à la nomination de François Fillon à Matignon. En fait, il est assez normal que les élus de tous bords se mobilisent pour une antenne du service public et les exemples sont très nombreux ailleurs en France. Cela ne pose pas de problèmes déontologiques car nos équipes de journalistes savent faire un travail équilibré.
- Un financement public peut néanmoins créer une certaine « dépendance » ?
- Attention, il s’agirait d’une aide à l’investissement et non au fonctionnement. Dans la Sarthe, les élus sont très soucieux de l’équilibre politique et on pourrait retrouver autour de la table la mairie, la communauté d’agglomération et le conseil général. La loi les autorise à participer au financement de sociétés d’intérêt public à hauteur de 50 % de l’investissement qui concerne généralement les locaux, l’équipement. Cette aide ne diffère pas de celle que pourrait toucher une PME qui viendrait s’installer dans le département.
- Cette arrivée risque de fausser la concurrence ?
- Non. Nous entretenons toujours les meilleurs rapports possibles avec les autres médias locaux car nous passons très peu de publicité et nous ne prélevons rien sur le marché de proximité.
- Et si justement vos recettes publicitaires disparaissent totalement, serez-vous en mesure d’assurer le fonctionnement de cette station supplémentaire ?
- La publicité ne représente que 8% de nos recettes et je n’ai pas de souci sur les compensations qui nous seront accordées. Certes, nous ne roulons pas sur l’or mais la création de cette antenne ne peut pas se résumer à un problème d’ordre pécuniaire. Et puis je n’ai pas l’intention de financer ce projet par la publicité.
- Quel est le calendrier désormais ?
- Cette semaine, une équipe technique se rend au Mans pour étudier les différents sites d’implantation avant de me faire un rapport. Ensuite, le projet sera négocié dans le cadre du budget 2009 qui ne sera pas finalisé avant le mois de juillet; A partir de là, il faut compter environ un an pour tout mettre en place et on peut donc tabler sur une ouverture possible de France Bleu au Mans courant 2009..
- A quoi ressemblera cette station sarthoise ?
- Il pourrait s’agir d’une équipe de vingt-cinq personnes environ, encadrement, journalistes, animateurs et techniciens compris. Il faut suffisamment d’effectif pour couvrir les événements locaux car à la différence de France 3 qui propose peu de journaux régionaux, France Bleu, c’est chaque jour 13 heures de programmes locaux avec de nombreux journaux et une programmation nationale qui passe surtout la nuit. C’est aussi l’occasion de faire remonter des informations sur les ondes de France Inter et de France Info.

Propos recueillis par Marc DEJEAN rédacteur en chef au Maine Libre


Nouvel épisode


(Mis à jour le 6 juin)

Après que Ouest France nous ait à son tour présenté le projet de France Bleu au Mans jusqu’au plus petit détail, (elle emploierait 24 salariés et émettrait sur 96 MHz au Mans et 105,7 MHz à Sablé-sur-Sarthe) au point qu’on connaisse même la future adresse (lire le papier de Ouest France ), la direction a bien voulu répondre à nos questions lors du CCE des 3 et 4 juin 2008.
Selon Martin Ajdari, Radio France s’est toujours intéressée au Mans –information qui a étonné les présents qui avaient toujours entendu plutôt parler de Lyon, Saint Etienne et Toulouse-. Le Directeur général a confirmé la réservation de fréquence et le dialogue entamé avec la Tutelle. Radio France a fait connaitre son désir d’ouvrir une radio locale qui comporterait de 20 à 30 salariés mais, étant dans le cadre du COM qui prévoit une stabilité des effectifs, une autorisation doit être obtenue. Reste donc à obtenir l’accord, mais aussi à financer ces emplois et la radio elle-même. Une paille quoi …


Les projets BLeu de François Fillon

Dans l’édition du 3 mars 2008 du Maine Libre, le Premier ministre est interrogé, entre autres, sur d'éventuels projets d’implantation d’une radio locale de Radio France dans la région.

"Le Maine Libre : Vous aviez évoqué cet automne l’arrivée au Mans d’une station de Radio France Bleu. Le dossier a-t-il évolué depuis ?"

"François Fillon : Je suis aujourd’hui en mesure de dire que cette radio sera mise en service début 2009. La décision est prise. Il reste à déterminer le soutien que les collectivités locales apporteront. Le réseau de Radio France assure une bonne promotion nationale des événements de chaque département. Jusqu’à présent, nous étions un peu à l’écart de ce réseau. La Sarthe et ses 55 000 habitants méritent bien une radio nationale."



6 Juin 2008
Lu 12354 fois





Radio France | France Inter | France Info | Culture & Musique | France Bleu | Le Mouv