Partager ce site







SNJ Radio France : RT @valeria_e: Les personnels de l'audiovisuel prônent une réforme radicale du Sénat https://t.co/HigEGp5wII
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet Rapprochement de France 3 et France Bleu, nous sommes "local", ils sont "régional", nous sommes très différents #cceRF
SNJ Radio France : .@matthieu_gallet France 3 et France Bleu, attention à ceux qui peuvent avoir des idées de big bang #cceRF
SNJ Radio France : Le pdg Radio France explique qu’un travail sur une opération précise avec France 3 est possible, mais pas au delà #cceRF

Aujourd'hui L'Equipe. Et demain ?



Les lecteurs de l’Équipe ont découvert, en consultant le site du quotidien, de la publicité pour Marine Le Pen grâce à des contenus sponsorisés, gérés par d'autres et administrables uniquement à postériori. (Lisez le tract des syndicats de l’Équipe sous l'image.)

La même chose peut arriver à Radio France. Pour s'en convaincre il suffit de voir le nombre de pub et contenus sponsorisés de tous les types et de tous les formats qui pullulent sur nos sites. Nos espaces publicitaires sur le web sont également gérées par d'autres et en cas de problème, on ne peut espérer agir qu'après-coup et aux heures de bureau...

La mésaventure de l’Équipe doit nous servir de leçon.
 
cliquer pour voir l'image en grand
cliquer pour voir l'image en grand

Quand le FN s’invite dans le chrono de lequipe.fr


Depuis quelques mois, les représentants du personnel ne cessent d’interpeller la direction à propos de la multiplication des formats publicitaires "innovants" sur les différents supports de L'Équipe.

Très prisé des annonceurs, le mélange des genres désoriente les lecteurs et menace de décrédibiliser l'information qui leur est fournie.  

Cette dérive s'est accentuée brutalement‎ avec la publication‎ fin juillet, au milieu du fil d'informations de lequipe.fr, de "contenus sponsorisés" appelant à "Garde[r]‎ le contact avec Marine Le Pen". Cette promotion de la présidente du Front national n'est pas passée inaperçue, tant chez les internautes que chez les salariés de L'Équipe. ‎
 
La première réponse donnée aux élus met en cause des publicités Facebook, donc aléatoires et contrôlables seulement a posteriori.
 
Au-delà d’une réponse sur le pourquoi du comment, il est grand temps de s’interroger sur la pertinence et la rentabilité de telles opérations à long terme. Combien rapportent-elles réellement ? Dans quelles poches du groupe ces revenus publicitaires retombent-ils vraiment ? Autant de questions que vos élus ne manqueront pas de poser à la direction lors du prochain comité d’entreprise.
 
L'intersyndicale SNJ, SNJ-CGT, SGLCE-CGT, UFICT-CGT
 


5 Août 2016
Lu 3328 fois




L'actu par Chaîne | Audiovisuel public | Pages Pratiques | S N J | Et aussi | Les accords | Qui sommes nous | Nous joindre | Adhérer | Espace adhérents